Le mot de la fin - Reggae

Le Mot de la Fin / 12.03.2020

Le mot de la fin - Reggae

Le mot de la fin : Reggae

La Jamaïque est plus connue pour sa production musicale que pour ses courses hippiques. Pourtant, on court sur cette île depuis 1816. Et le sport hippique est à l’origine de l’un des tubes qui ont permis aux musiciens locaux de se faire connaître hors des Caraïbes. L’histoire débute de manière assez triste le 1er avril 1969 (ce n’est pas une blague) à Caymanas Park, l’hippodrome de la capitale. Ce jour-là, Rameses (Blue Nile) et Long Shot (Heir Apparent), deux des meilleurs chevaux locaux, meurent au champ d’honneur. Cette double disparition va inspirer au trio vocal The Pioneers deux hommages en chanson, "Poor Rameses" et "Long Shot (Kick de Bucket)", produits par Trojan Records, un label mythique qui a fait connaître les musiques jamaïcaines en Europe.

"Long Shot (Kick de Bucket)", paru sous différentes versions, est devenu l’un des premiers titres d’early reggae connus outre-Manche à la fin des années 1960 où il est devenu un véritable hit. L’early reggae est un genre de transition qui a permis de passer du rocksteady et du ska au reggae, un style musical dont la réussite est le porte-drapeau de la petite Jamaïque à travers le monde !