Le PMU prêt à reprendre dès que possible

Institution / Ventes / 21.03.2020

Le PMU prêt à reprendre dès que possible

Un article du Parisien a mis le feu à la steppe hippique samedi matin. Il y était écrit que le PMU avait mis au chômage technique la très grande majorité de ses salariés jusqu’au 1er juillet. En d’autres termes, que le PMU avait « lâché les dés », renonçant à effectuer sa mission…

Il n’en est rien. L’opérateur a effectivement réduit drastiquement ses effectifs, en ne conservant principalement des salariés pour maintenir les ventes sur Internet. Mais la date du 1er juillet n’indique absolument pas une date de reprise d’activité. C’est une date butoir proposée par le Gouvernement. Toutes les entreprises l’appliquent. Elle couvre une période maximale. Et le dispositif est évidemment actionnable en sens inverse, dès que la situation le permettra.

Si par exemple le PMU peut reprendre dans un mois, il le fera.

Rappelons que ce dispositif de chômage technique est utilisé pour limiter l’impact financier de la crise, et permettre un redémarrage dans de bonnes conditions une fois la crise terminée.