Le procès Navarro - Servis ajourné suite à la mise sous cloche de New York, et aussi...

International / 24.03.2020

Le procès Navarro - Servis ajourné suite à la mise sous cloche de New York, et aussi...

Le procès contre Jorge Navarro et Jason Servis, les deux entraîneurs accusés d’avoir créé avec vingt-cinq autres personnes une chaîne de dopage, était prévu lundi à New York. Il a été ajourné suite à la décision du gouverneur de l’État, Andrew Cuomo, de bloquer toutes les activités publiques. La date du procès sera communiquée selon l’évolution de l’urgence coronavirus. En de semaine dernière, le docteur Larry Bramlage a diffusé son report sur l’état de santé de Maximum Security (New Year’s Day), lauréat de la Saudi Cup, commandé par le copropriétaire du cheval, Gary West. Le vétérinaire a dit : « Je n’ai rien trouvé de bien sérieux. Il a une inflammation aux quatre canons, ce qui n’est pas surprenant pour un cheval sous pression depuis dix-huit mois. Il n’est pas boiteux au petit canter en ligne droite et il est moins bien quand il doit tourner. La décision de lui donner un peu de vacances est la bonne. » D’après le vétérinaire, tous les tests ont donné des résultats en règle pour un cheval de course.  

La ville de Sydney interdite aux jockeys de Melbourne

L’Australie des courses est coupée en deux. Suite à une restriction des consignes de sécurité décidée par l’État de Nouvelle Galles du Sud, où se trouve Sydney, les autorités hippiques ont annoncé que les jockeys en provenance des autres États australiens ne pourront pas monter dans les courses organisées par les autorités locales. Elles ont diffusé une liste des 25 jockeys autorisés à monter dans les grands hippodromes de Sydney et deux autres, avec d’un côté ceux qui ont le permis d’exercer leur profession dans le nord de l’État, et de l’autre, ceux autorisés à le faire dans le sud. Le mouvement d’une liste à l’autre sera impossible. Parmi les jockeys les plus affectés il y a Craig Williams, qui est basé à Melbourne. Il a perdu la monte de Castelvecchio (Dundeel) dans les Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Le futur étalon d’Arrowfield sera associé à James McDonald.

La fermeture des frontières a aussi touché la présence des chevaux de Nouvelle-Zélande aux grandes courses de The Championships. L’entraîneur Tony Pike, qui avait envoyé un escadron à Sydney, a décidé de faire rentrer en Nouvelle-Zélande les chevaux qu’il avait en Australie, sauf trois candidats aux Grs1 qui changeront d’entraînement pour respecter leur programme. Le gagnant du New Zealand Derby (Gr1), Sherwood Forest (Fastnet Rock), sera placé sous la férule de Bjorn Baker, le lauréat de Gr1 The Bostonian (Jimmy Choux) passera chez John O’Shea alors que le 2ans Not an Option (Not a Single Doubt) sera confié à Michael et Richard Freeman.

De gros doutes sur la grande vente d’Inglis

Ce mardi, la grande maison Inglis a annoncé que la Sydney Easter Yearling Sale serait avancée de deux jours et devrait avoir lieu dimanche 5 et lundi 6 avril avec des restrictions de présence. Mais dans la soirée, une mauvaise nouvelle est tombée. Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé des conditions encore plus strictes pour arrêter le coronavirus et la tenue de la vente est mise en doute, dans l’attente d’un décret qui sera promulgué ce mercredi par le ministre de la Santé. Inglis cherche à convaincre le gouvernement que sa vente n’est pas un rendez-vous public mais il s’agit d’une mission très délicate. La maison Inglis avait déjà demandé aux vendeurs et aux acheteurs de s’accréditer à l’avance, tout en encourageant le système des enchères en ligne ou par téléphone. Le catalogue de la vente propose 514 yearlings. L’année dernière, avec un catalogue de 450 sujets, dont 407 sont passés sur le ring, le chiffre d’affaires s’était fixé à 123,37 millions de dollars australiens (66,44 M€) avec un prix moyen de 353.511 AU$ (190.390 €).