LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - David Cottin, sur une dynamique ascensionnelle

Courses / 13.03.2020

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - David Cottin, sur une dynamique ascensionnelle

En 2017, 56 % des 3ans de David Cottin ont pris un chèque. Puis, en 2018, ce taux de réussite est passé à 60 % et cette progression s’est poursuivie, pour atteindre 70 % en 2019. Après avoir brillé à Pau et à Cheltenham, le Cantilien semble mieux équipé que jamais pour les épreuves de jeunes chevaux de la région parisienne.

Par Christopher Galmiche

Lors de ses premières années d’entraîneur, David Cottin a sorti des chevaux comme Ajas (No Risk at All), troisième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), Ava (Kamsin), cinquième du Prix Bournosienne (Gr3), Sainte Gaya (Muhtathir), achetée à réclamer avant de gagner à Auteuil et Compiègne, Katana One (Sunday Break), quatrième du Prix Congress (Gr2), Kick Up (Martaline), deuxième du Prix Stanley (L), Le Berry (Gémix), vainqueur du Prix Finot (L), Gelboe de Chanay (Rail Link), lauréate du Prix Wild Monarch (L), et Gemystory (Gémix), deuxième du Finot.

Une belle année 2019. Pour sa deuxième saison pleine, David Cottin a réalisé une grande année en 2019, avec 2.394.570 € de gains. Il a déjà fini quatrième au classement des entraîneurs d’obstacle avec 71 victoires et 161 places pour 328 partants, soit une réussite dans l’argent de 71 %. En 2019, l’entraîneur cantilien a pu s’appuyer sur un panel différent de compétiteurs avec des 3 et des 4ans, mais aussi d’excellents chevaux d’âge comme Paul’s Saga (Martaline) et Dalahast (Ballingarry), sans oublier ses très bons chevaux de cross à l’instar d’Easysland (Gentlewave).

Et pour 2020 ? La liste de ses propriétaires est très internationale. L’Anglais Robert Waley-Cohen n’a pas oublié que David Cottin montait Long Run (Cadoudal) dans les Prix Cambacérès et Maurice Gillois (Grs1). Mais il a aussi su apprécier la gestion de carrière de Fin du Match (Poliglote). Ainsi, il a envoyé à Chantilly trois pouliches, une 4ans et deux 3ans. Autres grandes casaques britanniques, celle de John-Patrick McManus est représentée par Easysland, celle de John-Dawson Cotton par Kobrouk (Saint des Saints)…  Simon Munir a six chevaux répertoriés à Chantilly dont trois 3ans. JDG Bloodstock, Andrée Cyprès sont aussi bien présents, tout comme le haras de Saint-Voir, l’écurie Zingaro, Gemini Stud et Michel Haski (au souvenir de Gémix !) et la fidèle Magalen Bryant, qui a tout raflé à Pau, grâce au professionnel français. On trouve même des casaques de haut vol en plat comme Team Valor ou OTI Management.

Nos cinq coups de cœur

ANITA DU BERLAIS (F3)

(Martaline & Chica du Berlais, par Cadoudal)

Pr. : S. Munir/I. Souede

El. : J.-M. Lucas

À Pau, David Cottin nous avait dit qu’il avait un lot de 3ans intéressant. Anita du Berlais, rien que par ses origines, sort justement du lot. C’est la sœur du champion Bonito du Berlais (Trempolino), vainqueur de six Groupes, dont le Prix Cambacérès (Gr1), de Carlita du Berlais (Soldier of Fortune), gagnante du Prix Sagan (Listed à l’époque), de Nikita du Berlais (Poliglote), lauréate des Prix Georges de Talhouët-Roy et Léon Rambaud (Grs2), de Morito du Berlais (Turgeon), troisième de Listed à Cheltenham, et de Bonita du Berlais (King’s Theatre), gagnante du Prix de Chambly (L). Mère d’Anita du Berlais, Chica du Berlais (Cadoudal) est une sœur de Karoo du Berlais (Indian River), vainqueur du Prix Roger Saint (L), et d’Enzo du Berlais (Mansonnien), lauréat du Prix Gérald de Rochefort (L). Avec un tel pedigree et des frères et sœurs qui ont montré à la fois de la classe et de la précocité, les attentes sont grandes.

QUEEN DU BERLAIS (F3)

(Muhtathir & King’s Daughter, par King’s Theatre)

Pr. : S. Munir/I. Souede

El. : J.-M. Lucas

David Cottin a reçu de très belles origines en provenance de la fabrique à champions de Jean-Marc et Cécile Lucas. Outre Anita du Berlais, il a Queen du Berlais (Muhtathir), une fille de King’s Daughter (King’s Theatre), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3). Il s’agit donc de la sœur du quadruple lauréat de Groupe Goliath du Berlais (Saint des Saints), gagnant notamment du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). C’est par ailleurs la propre sœur de James du Berlais (Muhtathir), qui a ouvert son palmarès brillamment dans le Prix Fifrelet (L), le plus gros handicap pour 3ans à Auteuil. La deuxième mère, Bint Bladi (Garde Royale), s’est imposée dans le Prix Bois Rouaud, une bonne course d’Auteuil. Elle a été exportée en Irlande. Elle avait aussi donné Patent Pending (Double Bed), un très bon cheval de plat, et Lyreen Legend (Saint des Saints), vainqueur du Novice Hurdle (Gr2), deuxième du RSA Chase (Gr1) et troisième du Champion Novice Chase (Gr1) et du Champion Novice Hurdle (Gr1).

SWISS GUARD (H3)

(Martaline & La Garde Royale, par Kapgarde)

Pr./El. : Mme M. Bryant & D. Powell

Swiss Guard (Martaline) a un papier qui attire l’œil. C’est une fille de La Garde Royale (Kapgarde), que David Cottin connaît bien (tout comme le reste de la famille !) pour l’avoir montée en course. Elle a notamment fini troisième du Prix La Périchole (Gr3). La deuxième mère de Swiss Guard, Latran (Pistolet Bleu), a conclu deuxième des Prix Duc d’Anjou et Fleuret (Grs3). Elle a produit Laterano (Saint des Saints), vainqueur des Prix Jean Stern (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3), et Laterana (Saint des Saints), gagnante du Grand Prix de Pau (Gr3). La famille n’est pas extrêmement précoce, mais elle est de qualité.

HIRTA (H3)

(Voiladenuo & Rirta, par Saint Cyrien)

Pr. : F. Amar/D. Cottin/J.-P. Dubois/L. Baudron

El. : Haras de la Rousselière

De grands noms du trot associés sur Hirta (Voiladenuo), qui fait partie de la première production de Voiladenuo (Network). Franck Amar a brillé grâce à Gelboe de Chanay (Rail Link), lauréate du Prix Wild Monarch (L) avant sa vente en Angleterre. Estimé, Hirta est un descendant de la bonne Sirta (Le Pontet), lauréate des Prix Montgomery (Gr3) et Saint Sauveur, mais aussi quatrième du Grand Steeple et du Prix La Haye Jousselin (Grs1).

MIND OF WAR (H3)

(French Fifteen & Caribena, par Linamix)

Pr. : D. Cottin

El. : Mme S. Guittard & G. Guittard

Engagé dans les Prix d’Essai des Poulains et Rush, Mind of War (French Fifteen) est un fils de Caribena (Linamix), gagnante en débutant à Chantilly. Mais c’est surtout le frère de Caribean Boy (Myboycharlie), vainqueur du Prix Mid Dancer sur les haies d’Auteuil et plusieurs fois placé de gros handicap Listeds. Le pedigree de Mind of War a pris du galon car Caribean Boy s’est baladé dans un handicap sur le steeple d’Haydock et devrait pouvoir atteindre un haut niveau outre-Manche.

LES 3ANS DÉCLARÉS À L’ENTRAÎNEMENT CHEZ DAVID COTTIN (au 1er mars)

Propriétaire principal

Cheval

Fait marquant origine

Mme M. Peltier

Berline Folle

Souche de Yang Tse Kiang

Mme M. Bryant

Full Attitude

Nièce de Polinuit

Heres Jasmine

Famille de Cyfor Malta

Secret Boris

Souche de Zappa

Swiss Guard

Neveu de Laterana et Laterano

Gemini Stud

Gomix

Neveu de Darling Story et Gat

M. Haski

Mix Angel

Fils de Reine de Lestrade

Haras de Saint-Voir

Honneur aux Filles

Nièce de Professeur et Suite

P. Cottin

Bensonn

Frère de Malino

T. Storme

Kenzya

Nièce de Turkish Surprise

R. Waley-Cohen

Piccadilly Lilly

Nièce d’Invermark et de Craigsteel

Walkin Out

Fille de Walk in the Park

R.-A. Green

Sheepysheepsheep

Frère de Sidi Bouknadel

Écurie Kura

Mariage Mystique

Neveu d’Execute et Tôt ou Tard

Propriétaire en instance

Pourquoipas Robert

Famille de Toubab et Narock

G. Laroche

Khivala

Famille d’Azamour et d’Astarabad

F. Amar

Hirta

Descendant de Sirta

Oti Management

Mica Malpic

Neveu de Cafe Society

C. Boutin

Delhi Chope

Nièce de Via Chope

S. Munir

Anita du Berlais

Sœur de Bonito du Berlais, Nikita du Berlais, Bonita du Berlais & Carlita du Berlais

Baronne du Berlais

Sœur de Byzance du Berlais

Queen du Berlais

Sœur de Goliath du Berlais et James du Berlais

C. Stedman

Vino de Vici

Famille de Vodka Bleu

H. Le Gall

Kath Speed

Descendante de Tikiti Dancer

U. Sjoberg

Endless Risk

Famille de Vaneyck

Écurie de Roebeck

Hashtag Val

Fille de Cokoriko

Hygie Tiepy

Nièce de Sacrée Tiepy, famille de Pomme Tiepy et Dostiep

Sonigino

Famille de Nonantais

Torsten

Neveu d’All is Vanity

Écurie Castillon Bloodstock

Noway

Descendante de Street Opera

D. Cottin

Honey Wolf

Famille d’Azertyuiop et de Bipbap

Mind of War

Frère de Caribean Boy

Non nommée

Nièce de Tyko, famille de Jeu St Eloi, Oculi et Balko

Écurie Team Spirit

Hussard d’Arthel

Neveu d’Ulysse d’Arthel

Hozora

Souche de Monempereur

Scuderia Scolari

Fortebraccio

Frère de Gotlandia

Écurie B. Roualec

La Grâce Dieu

Nièce de Queen’s Daughter et Espero

Mlle A.-V. Brann

Rock Me

Famille de Registana

J. Williams

Fortunes Melody

Souche de Black Monday

Écurie Rafal

Noble

Petit-fils de Carhue Lass