MAINICHI HAI (GR3) - Satono Impresa, le fils de Sahpresa, reste dans la course aux classiques

International / 28.03.2020

MAINICHI HAI (GR3) - Satono Impresa, le fils de Sahpresa, reste dans la course aux classiques

MAINICHI HAI (GR3)

Satono Impresa, le fils de Sahpresa, reste dans la course aux classiques

Préparatoire aux 2.000 Guinées japonaises, le Mainichi Hai (Gr3) a été remporté facilement par Satono Impresa (Deep Impact). Ce fils de Sahpresa (Sahm), qui porte les couleurs d’Hajime Satomi, a longtemps patienté en dernière position, avant de se rapprocher au sein du peloton dans la ligne droite. Yutaka Take n’a pas eu à se fatiguer outre mesure et le poulain de Yoshito Yahagi s’impose de trois quarts de longueur, mais avec assurance devant Al Jannah (Deep Impact), confié au pilote sud-africain Lyle Hewitson. Danon Aller (Deep Impact) est troisième à deux longueurs et demie. C’est donc un trio gagnant pour Deep Impact.

Satano Impresa confirme qu’il est un bon poulain et reste invaincu en trois sorties. Ses deux premières tentatives ont eu lieu à Kyoto, sur 1.600m en terrain souple. Les 1.800m en bon terrain de Hanshin ne lui ont pas posé de problème. Il a sa place au départ des prochaines 2.000 Guinées japonaises (Gr1, 2.000m).

Pour voir la course, cliquez ici. (lien https://youtu.be/24xKgfr8H7o)

Un fils de Sahpresa. Élevé par Shadai Farm, Satono Impresa est un fils de Deep Impact et de la reine des Falmouth Stakes (Gr1), Sahpresa (Sahm) a remporté ce Gr1 à trois reprises. Entraînée par Rodolphe Collet, Sahpresa a aussi gagné le Prix du Pin et le Prix du Palais Royal (Grs3), et s’est classée deuxième du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) ainsi que du Prix Rotschild. Cette voyageuse a pris deux troisièmes places dans le Mile Championship (Gr1) au Japon, ainsi qu’une troisième dans le Hong Kong Mile (Gr1). Satono Impresa est le meilleur produit de Sahpresa, qui avait donné un autre gagnant, la pouliche Roosevelt Game (Deep Impact). Stacelita a un yearling par Lord Kanaloa et doit pouliner de Kizuna en 2020.

Les adieux à la compétition de Soul Stirring, la fille de Stacelita

Soul Stirring (Frankel) n’a pas brillé dans le Nikkei Sho (Gr2) à Nakayama, finissant treizième sur quatorze. L’heure de la retraite et du haras a donc sonné pour la fille de Stacelita (Monsun). Soul Stirring, âgée de 6ans, appartient à la première génération de Frankel et elle restera dans l’histoire après lui avoir offert un premier succès de Gr1 dans le Hanshin Juvenile Fillies, le Boussac japonais, puis un premier classique en remportant les Oaks du Japon (Gr1). Soul Stirring va aller à la rencontre du nouvel étalon de Shadaï, l’américain Bricks and Mortar (Giant’s Causeway).