Mkfancy rêve classique… français ou américain

Courses / 04.03.2020

Mkfancy rêve classique… français ou américain

Mardi, la réunion des Meydan Trials à Chantilly lançait véritablement la saison de plat en région parisienne… Et donc la saison classique, avec la révélation Another Sky ** ! Et, lundi prochain, nous pourrions revoir Mkfancy en piste dans le Prix Maurice Caillault. Espoir classique français… ou américain : les défis sont sans frontière.

Le Prix du Jockey Club en première option. L’entourage de Mkfancy (Makfi) a changé ses plans. Le lauréat du Critérium de Saint-Cloud 2019 (Gr1) devait tenter sa chance dans l’UAE Derby (Gr2), la nuit de la Dubai World Cup à Meydan, en rêvant, pourquoi pas, du Kentucky Derby… Mais il ne sera finalement pas du voyage. Pia Brandt nous a expliqué : « Nous préférons ne pas faire le déplacement à Dubaï car l’objectif premier est de gagner les belles courses en France. J’ai beaucoup suivi les courses de Dubaï, d’Arabie Saoudite… Pour les 3ans, cela laisse ensuite des marques et si nous voulons garder l’option d’aller sur le Prix du Jockey Club, il vaut mieux faire l’impasse sur Dubaï. »

Les Belmont Stakes, une autre option. Mais le rêve américain n’est pas totalement éteint. Mkfancy est engagé dans les trois étapes de la Triple couronne américain : Kentucky Derby, Preakness Stakes et Belmont Stakes. Cette dernière épreuve est une course très particulière : 2.400m dirt, c’est un sport à part, même pour les chevaux américains !

Pia Brandt garde cette option sous la main : « Les Belmont Stakes ne sont pas une impossibilité. Si je sens que cela s’annonce compliqué pour Mkfancy dans le Jockey Club, nous pouvons nous rabattre sur les États-Unis. Je ne sais pas si les 2.100m du Jockey Club, possiblement sur une piste rapide, seraient son sport. Les Belmont Stakes, c’est encore autre chose ! Mais c’est un poulain qui a de la force : c’est pour cela qu’il se sort du terrain lourd et le dirt demande beaucoup de force. Je crois donc qu’il pourrait s’adapter à la surface. Et, dans les Belmont, il peut aussi affronter des concurrents fatigués par les efforts des deux premières étapes de la Triple couronne. Son propriétaire adore les courses américaines… Alors pourquoi pas ! Je pense par contre que le Kentucky Derby n’est pas fait pour lui : la distance est trop courte et cela va trop vite. Les 2.400m des Belmont Stakes devraient mieux lui convenir. Mais à ce stade, rien n’est décidé. » Rien n’est décidé mais, comme l’explique Franco Raimondi plus loin dans ce journal, il n’y a qu’une victoire européenne dans une épreuve de la Triple couronne : Go and Go (Be my Guest), lauréat des Belmont Stakes pour Dermot Weld, il y a trente ans…

Rentrée dans le Maurice Caillault ou l’Omnium II. Mkfancy fait partie des six concurrents encore engagés, après les premiers forfaits, du Prix Maurice Caillault (L, 1.800m P.S.F.). Il est le seul concurrent black type encore en lice dans cette Listed menacée de rétrogradation par l’European Pattern Committee. Pia Brandt nous a dit : « Je ne suis pas certaine qu’il fasse sa rentrée dans le Prix Maurice Caillault. Nous hésitons encore avec le Prix Omnium II (L), sur 1.600m : mais c’est à Saint-Cloud, en terrain lourd, et c’est donc quelque chose qu’il maîtrise bien ! »