Nouvelle pub PMU : le braquage est réussi !

Autres informations / 12.03.2020

Nouvelle pub PMU : le braquage est réussi !

Nouvelle pub PMU : le braquage est réussi !

Choisir un vendredi 13 pour lancer sa nouvelle campagne publicitaire, c’est tout sauf un hasard quand on est opérateur de paris. Il faut oser, mais le PMU a confiance en lui ; il a confiance en son nouveau film et en ses nouvelles affiches… et il a raison. Quand on regarde les visuels (et les deux vidéos, lesquelles seront disponibles vendredi à 9 h), cette confiance saute aux yeux et sincèrement, ça fait du bien !

Vous n’avez sans doute pas oublié la campagne précédente. Un film mettant aux prises des personnages historiques et fictifs ; des affiches représentant des parieurs de tous les jours. Le film avait une dimension épique mais très décalée ; les affiches avaient un penchant réaliste et assez dépréciatif…

Mais qu’importe le passé ! Cette fois, le(s) film(s) et les affiches font mouche.

Que ce soit dans le film L’Experte ou L’Instinctif (lire ci-contre), les acteurs sont des "parieurs en mieux". Ou pour le dire autrement : les parieurs pourront à la fois s’identifier à eux et rêver sur eux. Exactement comme on s’identifie à un sportif de haut niveau ou à un acteur de cinéma, pour peu que l’un ou l’autre nous ressemble un minimum. Ce processus d’identification-admiration-projection est vieux comme le monde. Mais il fonctionne toujours aussi bien. C’est pour cela que beaucoup de marques font appel à des ambassadeurs.

Idem pour les affiches : les parieurs sont mis en scène de manière très méliorative. On dirait qu’ils jouent dans Pulp Fiction ou dans OSS 117. Mais pas que… car, détail ô combien important, on voit sur ces mêmes affiches la "Sainte Trinité" du PMU : des grilles de pari, des billets de banque et des chevaux ! Voilà aussi ce qui manquait dans les communications récentes.

Cette fois, on parle "cash" (gagner aux courses devient "braquer le PMU"), on voit de l’argent (il y a même des billets qui volent), on voit des grilles à remplir, on voit des guichets, on voit des chevaux (le spot a été tourné sur l’hippodrome milanais de San Siro). Bref : on est en relation directe avec le produit – rendu très sexy par une réalisation parfaitement réussie, à la hauteur d’hybrides polars/films d’action comme Ocean’s Eleven ou La Casa de Papel…

Autre amélioration par rapport à la précédente campagne : cette fois, les films et les affiches sont parfaitement raccords. On dirait même que les affiches sont celles du film, au sens traditionnel du terme. Les visages sont les mêmes, la thématique est la même, l’ambiance graphique est la même.

Cette cohérence, cette prolongation d’un univers publicitaire à un autre, devrait optimiser l’efficacité de la campagne.

Enfin, le plan média est à la hauteur de l’ambition du PMU. Le film de 60 secondes L’Experte sera diffusé en première séance vendredi 13 mars sur TF1 lors de la coupure publicitaire du programme en prime time (Koh-Lanta, qui cartonne…). Et les deux films de 30 secondes seront diffusés jusqu’au 15 avril sur les principales chaînes de la TNT (TF1, France Télévisions, M6…).

La campagne digitale débutera également le vendredi 13 mars (grands carrefours d’audience).

La campagne d’affichage le 23 mars. Et un volet print sera également mis en place en presse régionale quotidienne et presse hippique ainsi que dans LÉquipe.

Les deux films seront dévoilés vendredi à 9 h

Pour toucher ses différents segments de clientèle, le PMU a choisi de réaliser deux films.

L’Experte est incollable sur le monde hippique, elle montre que tous les détails comptent pour faire le papier. Tout est calculé et analysé avec finesse pour lui assurer de remporter la mise.

L’Instinctif préfère écouter ce qui se passe dans les points de vente. Toujours à l’affût de la moindre information, c’est finalement son instinct qui prime pour lui assurer la victoire. Pour lui, il existe plusieurs manières de gagner au PMU, mais il n’y a qu’une façon de trouver les bons chevaux : la passion.

Nous vous enverrons demain matin, via un Flash Info JDG, les liens interactifs pour visionner les deux films.