PRIX ROSE DE MAI (L) - Bebeautiful, de Cagnes à Deauville… avant l’Australie !

Courses / 06.03.2020

PRIX ROSE DE MAI (L) - Bebeautiful, de Cagnes à Deauville… avant l’Australie !

PRIX ROSE DE MAI (L)

Bebeautiful, de Cagnes à Deauville… avant l’Australie !

Le transfert du Prix Rose de Mai (L) du terrain lourd de Saint-Cloud au sable de Deauville n’était pas pour déplaire à Bebeautiful (Le Havre), qui se présentait invaincue en deux sorties sur la P.S.F. de Cagnes. La représentante de Louis Le Métayer a conservé son invincibilité sur cette surface en remportant cette Listed, première étape vers le Prix de Diane. Non sans frayeur.

Bebeautiful a galopé à l’extérieur de l’animatrice, Merryweather (Dunaden). Cela s’est un peu corsé dans la ligne droite : Merryweather a cédé tout en se décalant de la corde, ouvrant la porte à Karlarina (Le Havre), vue dans son sillage. Mais Bebeautiful, en accélérant, est allée chercher l’appui de la corde, écrasant Merryweather, sur ses fins. Effet ricochet : déséquilibrée, Merryweather est venue tamponner Karlarina, stoppée dans son effort. Les deux pouliches concluent respectivement sixième et septième. Bebeautiful s’est montrée courageuse pour résister à l’attaque de Passefontaine (Wootton Bassett), deuxième à une demi-longueur. American Apples (American Post), pour ses débuts sous les couleurs de la Team Valor et l’entraînement de Francis-Henri Graffard, a fini vite pour prendre la troisième place. Après enquête, l’arrivée a été maintenue.

Une pouliche dure. Frédéric Rossi conserve son titre dans ce Prix Rose de Mai, lui qui l’avait remporté l’an passé avec Phocéenne (Olympic Glory), deuxième ensuite du Prix Pénélope (Gr3). L’entraîneur a commenté au micro d’Equidia : « Le nouveau règlement sur les gènes fait qu’on ne punit pas le meilleur. Je pense qu’Anthony a dû prendre une mise à pied [un jour de mise à pied, ndlr]. C’est vrai qu’elle a penché et gêné une concurrente qui aurait pu prendre un meilleur classement, mais qui ne l’aurait pas battue. J’ai gagné cette Listed avec Phocéenne mais aussi avec La Peinture. J’aime bien courir les bonnes pouliches dans cette épreuve. Bebeautiful est très dure. On l’a déjà vue à Cagnes, où on la croyait battue. Mais, après les courses, nous n’avons pas l’impression qu’elle a puisé dans ses ressources. Elle ne gagnera jamais de très loin mais il y a de la facilité. » Bebeautiful courait pour la première fois sous les couleurs de Louis Le Métayer, après avoir débuté pour celles de Gérard Augustin-Normand. Nicolas de Watrigant, à l’origine de la transaction, nous a appris : « Louis Le Métayer cherchait une pouliche pour ses clients australiens, et je lui ai conseillé cette Bebeautiful, qui me plaisait beaucoup. Elle va partir pour l’Australie. »

La nièce de Gordon Lord Byron. Élevée par le haras d’Haspel, Bebeautiful est passée à la vente de yearlings d’août Arqana en 2018 et a été achetée 50.000 € à l’amiable par Sylvain Vidal et Frédéric Rossi. C’est une fille de Le Havre (Noverre), étalon au haras de Monfort & Préaux, et de Be Released (Three Valleys). Bebeautiful est le deuxième produit de sa mère. Elle a déjà produit Brandon (Showcasing) lauréat sur les 1.800m de Lyon-la-Soie et Be Great (Myboycharlie), une 2ans. Sa deuxième mère, Boa Estrela (Intikhab), a produit l’excellent Gordon Lord Byron (Byron), lauréat des George Ryder Stakes, de la Sprint Cup et du Prix de la Forêt (Grs1), deux fois deuxième de la Forêt et de la Sprint Cup, ainsi que deux fois troisième du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Sous la troisième mère, on retrouve le nom de Cheyenne Star (Mujahid), double lauréate de Gr3… Cheyenne Star est la deuxième mère de Barney Roy (Excelebration), lauréat des St James’s Palace Stakes (Gr1) et au départ ce samedi du Jebel Hatta (Gr1), préparatoire à la prochaine Dubai Turf (Gr1).

 

 

 

Rahy

 

 

Noverre

 

 

 

 

Danseur Fabuleux

 

Le Havre

 

 

 

 

 

Surako

 

 

Marie Reinberg

 

 

 

 

Marie d’Argonne

BEBEAUTIFUL (F3)

 

 

 

 

 

 

Diesis

 

 

Three Valleys

 

 

 

 

Skiable

 

Be Released

 

 

 

 

 

Intikhab

 

 

Boa Estrela

 

 

 

 

Charita

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 57’’65

De 1.000m à 600m : 25’’51

De 600m à 400m : 12’’27

De 400m à 200m : 11’’31

De 200m à l’arrivée : 11’’76

Temps total : 1’58’’48