PRIX UNIVERS II (L) - Denomedenuo peut viser beaucoup plus haut

Courses / 07.03.2020

PRIX UNIVERS II (L) - Denomedenuo peut viser beaucoup plus haut

AUTEUIL, SAMEDI

À 3ans, Denomedenuo (Crossharbour) avait montré de la qualité sur les haies d’Auteuil, finissant notamment deuxième du Prix Fifrelet (L) et de l’important Prix Lusignan. Le poulain de Liliane Denuault se présentait dans le Prix Univers II (L), un très gros handicap d’excellente valeur, qui a révélé plusieurs chevaux de Groupe, avec une première chance. Et il n’a pas déçu ! Monté avec beaucoup de sang-froid par son jockey, Stéphane Paillard, Denomedenuo a attendu dans la seconde moitié du peloton jusqu’au tournant final. Quelques adversaires ont craqué et Denomedenuo a refait son retard sans faire d’effort. Encore loin de l’animateur, James du Berlais (Muhtathir), au saut de la dernière haie, il a fondu sur ce dernier sur le plat. Dans les 100 derniers mètres, le pensionnaire de Joël Boisnard a pris aisément l’avantage pour l’emporter avec brio. Au vu de sa victoire, Denomedenuo doit pouvoir monter de catégorie sans problème. L’ordre du Fifrelet s’est inversé puisque son lauréat, James du Berlais, a fini deuxième après avoir durci la course en face. Jugé digne de débuter dans le Prix Wild Monarch (L), dans lequel il a fini sixième, Purple Light (Kendargent) s’est très bien défendu en se classant troisième.

Un poulain déjà doué à 2ans. Rencontré alors qu’il ramenait son cheval en main aux écuries, Guy Denuault nous a raconté : « C’est un poulain qui montrait de la qualité à 2ans et j’ai demandé à Joël Boisnard s’il voulait l’essayer. Au bout de quelques semaines, le cheval lui a donné l’impression d’avancer. Il travaillait très bien. Joël nous a dit qu’il allait le faire gagner en plat. Et, au final, le cheval a fait l’arrivée de toutes ses courses. L’an dernier, il nous a demandé ce qu’il devenait et nous le lui avons renvoyé. C’est une belle histoire. »

Le neveu de Turko et Aroldo. Élevé par Liliane Denuault et Jean-Louis Rossi, Denomedenuo est un fils de Crossharbour (Zamindar), étalon à l’écurie de la Ridaudière, et d’Aria d’Orne (Apeldoorn), gagnante en plat à Segré et sur les haies de Saint-Brieuc. C’est le frère de deux vainqueurs, Golden d’Orn (Goldneyev) et d’Ariasis (Comte du Bourg). Pour le moment, Denomedenuo est le meilleur produit de sa mère, qui a eu ensuite Hévoiladenuo (Voiladenuo), un 3ans entraîné par Guy Denuault. Denomedenuo est un neveu de Turko (Turgeon), deuxième de la Hennessy Gold Cup et troisième du Ryanair Chase (Grs1), et d’Aroldo (Mansonnien), vainqueur lui aussi du Prix Univers II, quatre fois placé de Groupe et troisième du Prix Alain du Breil (Gr1). 

 

 

 

Gone West

 

 

Zamindar

 

 

 

 

Zaizafon

 

Crossharbour

 

 

 

 

 

Theatrical

 

 

Docklands

 

 

 

 

Dockage

DENOMEDENUO (H4)

 

 

 

 

 

 

RB Chesne

 

 

Apeldoorn

 

 

 

 

Grey Magic

 

Aria d’Orne

 

 

 

 

 

Nice Havrais

 

 

Cambaria

 

 

 

 

Cambarca