Reprise des courses en Angleterre : Richard Hannon demande à y voir plus clair

International / 27.03.2020

Reprise des courses en Angleterre : Richard Hannon demande à y voir plus clair

Comme tous les entraîneurs de galop en Europe, Richard Hannon est dans le flou. Les courses britanniques sont officiellement suspendues jusqu’à la fin du mois d’avril, ce qui veut dire que la saison, dans le meilleur des cas, reprendrait tout juste à temps pour le meeting des Guinées, le 2 et le 3 mai prochain. Mais l’incertitude plane malgré tout sur une possible reprise à cette date et Richard Hannon demande à y voir plus clair. Il s’est exprimé dans les colonnes du Thoroughbred Daily News : « Je pense que ce serait bien que la BHA fasse une annonce, pour que les propriétaires puissent avoir des objectifs et que les entraîneurs puissent entraîner les chevaux pour ces objectifs, et éviter ainsi que les relations ne se tendent. Si le gouvernement décide que nous ne pouvons pas courir, alors nous ne le ferons pas. Mais s’il ne dit rien, alors il faudrait que la BHA nous dise quand est-ce que nous pourrons recommencer à courir, même si ce n’est pas une certitude, pour que nous ayons tous un but en tête. Nous avons juste besoin de quelque chose pour rassurer les propriétaires et cela nous permettrait de voir une lumière au bout du tunnel. Il est parfois difficile pour les entraîneurs de demander aux propriétaires de garder les chevaux à l’entraînement alors que nous ne savons pas quand nous allons pouvoir les courir. Nous avons besoin d’un but, même si c’est à huis clos. » Le problème est ici le même que pour la France, l’Allemagne, l’Irlande ou l’Italie : les gouvernements ne peuvent s’engager sur une date de fin d’une épidémie qui évolue à une vitesse folle.

Un "FR" dans ses espoirs classiques. Il est possible pour un poulain ou une pouliche de faire une rentrée gagnante dans les Guinées mais, évidemment, reste à avoir une date précise des courses pour préparer les 3ans. Richard Hannon a donné des nouvelles de Threat (Footstepsinthesand), lauréat des Gimcrack Stakes et des Champagne Stakes (Grs1), et du "FR" Al Madhar (Siyouni), pas revu depuis ses débuts victorieux dans un maiden à Newmarket, le 12 juillet dernier : « Nous n’avons pas eu un mauvais hiver donc ils n’ont pas eu de préparation interrompue. Threat est dans un magnifique état et je ne pourrais pas être plus content de lui. Je pense qu’Al Madhar, qui a gagné un maiden à Newmarket, est un bon poulain et il pourrait aller directement sur les Guinées. »