TANCRED STAKES (GR1) - Verry Elleegant en pouliche de Melbourne Cup

Institution / Ventes / 28.03.2020

TANCRED STAKES (GR1) - Verry Elleegant en pouliche de Melbourne Cup

TANCRED STAKES (GR1)

Verry Elleegant en pouliche de Melbourne Cup

Trouver une nouvelle Winx, c’est très difficile, voire impossible, mais son entraîneur Chris Waller tient d’ores et déjà une candidate sérieuse à la Melbourne Cup (Gr1). Sa pensionnaire Verry Elleegant (Zed), lauréate des Australian Oaks (Gr1) l’année dernière, a remporté un nouveau succès de Gr1, onze mois et demi après, ce samedi à Rosehill Gardens dans les Tancred Stakes. La pouliche élevée en Nouvelle-Zélande a beaucoup aimé le retour sur 2.400m et après avoir attendu parmi les derniers, elle a entamé sa progression en pleine piste pour s’envoler dans les 300 derniers mètres. Elle a laissé à quatre grandes longueurs l’ex-irlandais Mustajeer (Medicean) et le Godolphin Avilius (Pivotal). Le jockey de ce dernier, Hugh Bowman, a été suspendu par les commissaires du 5 au 24 avril pour ne pas avoir sollicité son cheval jusqu’au bout.

Un doute sur les Queen Elizabeth. Chris Waller a déclaré : « Le programme n’offre pas beaucoup de courses sur cette distance. Maintenant il faut voir comme elle sera prise au poids, si le handicapeur nous donne une chance comme il le fait aux chevaux qui viennent d’Europe. » Le programme d’ici aux deux grandes courses d’automne, la Caulfield Cup (Gr1) et la Melbourne Cup, est encore à décider. La pouliche est engagée dans les Queen Elizabeth Stakes (Gr1), le 11 avril et sa cote a baissé de 8 à 5/1, mais Chris Waller a dit : « Dans d’autres circonstances je l’aurais courue dans les Queen Elizabeth en faisant l’impasse sur cette course mais en ce moment, c’est impossible de savoir ce qui se passera d’ici deux semaines. »

Verry Elleegant, qui avait gagné deux courses en Nouvelle-Zélande, est arrivée chez Chris Waller après avoir commencé sa carrière australienne sous la férule de Darren Weir. Elle est largement le meilleur produit de son père, Zed (Zabeel). La mère, Opulence (Danroad), a donné deux autres gagnants. La troisième mère, Chalet Girl (Imposing), est une demi-sœur du lauréat de Gr1 Danewin (Danehill) et du très bon étalon Commands, lui aussi par Danehill.

Opulence a un yearling par Zed, propre frère de Verry Elleegant.

VINERY STUD STAKES (GR1)

Shout the Bar, un toast pour Gai Waterhouse

L’écurie de Gai Waterhouse et Adrian Bott est dans un moment de forme euphorique. Une semaine après le succès de Farnan (Not a Single Doubt) dans les Golden Slipper (Gr1), la pouliche Shout the Bar, elle aussi par Not a Single Doubt (Redoute’s Choice), a causé une forte surprise dans les Vinery Stud Stakes (Gr1), sur 2.000m. Adam Hyeronimus, fidèle jockey de la maison Waterhouse, en a profité pour remporter son premier Gr1. Il a expliqué : « Elle avait l’air tout le temps battue. Elle n’aime pas prendre la tête, mais elle galopait les oreilles pointées et a pris l’avantage sans le savoir. Pour moi, c’est un instant inoubliable : quand j’étais gamin, je regardais à la télé les courses de samedi et c’était Gai Waterhouse qui gagnait toutes les bonnes pour les 2ans. Ensuite, je suis devenu apprenti chez elle et je me retrouve gagnant de Gr1 avec une pouliche de la maison ! » Shout the Bar a fait ses débuts le 17 février. Quarante jours et quatre courses plus tard, elle est lauréate de Gr1. Gai Waterhouse, qui a signé son 142e Gr1, a dit : « Elle aime le combat et de plus elle est très, très bonne. Les Australians Oaks (Gr1) sont son objectif. » La cote de la pouliche a fondu de 25 à 3,5/1 pour le classique.

Shout the Bar a été achetée 200.000 AU$ (110.500 €) chez Magic Millions. Elle est la treizième lauréate de Gr1 issue de Not a Single Doubt. La mère, Drinks All Around (O’Reilly), élevée en Nouvelle-Zélande, a gagné trois courses. La deuxième mère, Tattinger (Centaine), d’où les noms "alcooliques", a donné quatre gagnants, dont deux nommés Sparkling to Win et La Grande Dame. Cheers !

DONCASTER MILE PRELUDE (GR3)

Cascadian, un ex-Fabre peut en cacher un autre…

Cascadian (New Approach) s’est assuré sa place au départ du Doncaster Mile, le Gr1 qui offre 3 millions d’allocations (1,65 M€), avec un succès dans le Prelude (Gr3). Il a fallu un James McDonald des grands jours pour convaincre le Godolphin de mettre sa tête devant celle d’un autre ex-pensionnaire d’André Fabre, Mask of Time (Holy Roman Emperor). Un succès dans ce Prelude était primordial pour Cascadian puisque la course offrait un ticket d’accès au Doncaster Mile, un Gr1 formule handicap. Le handicapeur lui avait attribué un poids de 53,5 kg, pas assez pour rentrer dans les vingt partants. Cascadian a remporté aussi son premier succès de Groupe mais il avait déjà décroché des places dans les Grs1 en France et en Australie.

La mère de Cascadian, Falls of Lora (Street Cry), a gagné les UAE Oaks (Gr3) et est issue de Firth of Lorne (Danehill), lauréate du Prix des Sablonnets (L) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches. Falls of Lora a donné deux autres gagnants et a un yearling par Dubawi (Dubai Millennium).