Un premier stage championnat des Grandes écoles 2020 ponctué de succès

Courses / 05.03.2020

Un premier stage championnat des Grandes écoles 2020 ponctué de succès

La présélection de la cinquantaine de postulants au championnat des Grandes écoles 2020 a débuté le week-end dernier à Chantilly. Cette présélection est répartie en cinq lots et le premier stage avait réuni 11 étudiants. Il était organisé par le Club des gentlemen-riders et des cavalières, avec les contributions essentielles de France Galop et du PMU.

Avec les chevaux de l’Afasec de Gouvieux, le stage a permis de faire passer les candidats (a minima dotés d’un Galop 5 en sports équestres) du cheval mécanique au vrai cheval, du pas au galop de chasse, puis du canter au botte à botte, en à peine 48 heures. L’encadrement repose sur un dispositif partagé entre des formateurs à pied – comme André Pommier et d’Érik Donguy –, des accompagnants à cheval comme Norbert Jeanpierre, responsable de l’écurie de l’Afasec, et des amateurs membres du club consacrant leur week-end aux étudiants (Thomas Guineheux et Sylvain Maussion). Plusieurs intervenants ont apporté leur aide et leur compétence sur les pistes : Yannick Mergirie, Hugo Boutin, Élodie Daveau-Coudray, ainsi que les jockeys Thomas Huet et Damien Mescam.

Les participants au stage ont aussi assisté au premier lot sur les Aigles d’Alain de Royer Dupré. Ce dernier était présent au dîner d’accueil et de mi-stage, tout comme Nicolas Clément, président du Syndicat des entraîneurs, et de Patrick Barbe.

Un programme des plus complets. Ponctué par diverses interventions, le programme permet d’aborder les thèmes les plus généraux avec Gérard de Chevigny, président du Club des Gentlemen-riders et des cavalières : présentation de l’Institution des courses en France, rouages, poids économique, financement, gouvernance, rôles de France Galop, du PMU, place de l’amateurisme… Mais aussi les thèmes les plus techniques, c’est-à-dire tout ce qui va figurer de A à Z sur le compte à rebours, en vue du jour J.

C’est là qu’interviennent notamment Yannick Mergirie, qui chapeaute le dossier Grandes écoles au sein du Bureau du club, et Marine Leclerc, nouvelle prestataire missionnée par le club pour l’organisation du championnat. À noter que depuis ce premier stage, une directive préfectorale a contraint l’Afasec de Gouvieux à fermer provisoirement ses portes, à cause des mesures de prévention face à l’épidémie du coronavirus. Cela a conduit à l’annulation des deux prochains stages de présélection pour le championnat des Grandes écoles.