ALL-AGED STAKES (Gr1) - Tofane ou l’apogée d’Opie Bosson

International / 18.04.2020

ALL-AGED STAKES (Gr1) - Tofane ou l’apogée d’Opie Bosson

ROYAL RANDWICK (AU), SAMEDI

Opie Bosson est le jockey du moment. Ce samedi, à Royal Randwick, le pilote néo-zélandais a remporté en selle sur la pouliche Tofane (Ocean Park) les All-Aged Stakes, le dernier Gr1 de la grande saison à Sydney. Il compte ainsi huit succès au top niveau en moins de quatre mois : la moitié en Australie et l’autre dans son pays, où les courses sont bloquées depuis le 24 mars et ne reprendront pas avant juillet. Il s’agit d’un petit record et, ce samedi, pour la première fois au plus haut niveau dans cette saison où tout lui réussit, Opie Bosson n’était pas associé à un cheval entraîné en Nouvelle-Zélande. Tofane est une pensionnaire de Michael Moroney, qui travaille à Melbourne. La pouliche tournait autour de son Gr1 depuis deux mois. Elle avait décroché des petites places et la cinquième tentative fut la bonne, dans la toute dernière foulée. L’entourage de Pierata (Pierro) a longtemps rêvé d’une sortie par la grande porte pour le tenant du titre. Il se prépare désormais à sa première saison chez Aquis Farm. Surtout qu’à 200m du poteau il semblait avoir course gagnée. Mais Tofane, en troisième épaisseur dans le tournant, n’a pas lâché le morceau et elle a pris une courte tête sur le fil. La pouliche n’avait jamais couru sur 1.400m mais elle a visiblement apprécié ce sprint rallongé.

Un déménagement en vue. Opie Bosson, 39 ans, envisage de déménager en Australie pour quelques mois et il a expliqué : « Chez nous, il n’y a pas de courses et c’est bien d’avoir choisi de venir en Australie. Je rentrerai chez moi en Nouvelle-Zélande mardi et je discuterai avec ma famille avant de décider si je vais m’installer ici pour quelques mois. » L’entraîneur Michael Moroney a dit : « J’avais expliqué aux propriétaires qu’il fallait montrer de la confiance, Tofane avait toujours bien couru sans beaucoup de chance et un jour ou l’autre elle allait gagner son Gr1. C’est chose faite et maintenant elle prendra des vacances avant de préparer The Everest. »

Où on reparle de User Friendly. Tofane est la deuxième gagnante de Gr1 issue d’Ocean Park (Thorn Park), cheval de l’année en Nouvelle-Zélande et lauréat du Cox Plate (Gr1). La mère, Baggy Green (Galileo), qui a gagné une course en Australie, s’est montrée décevante jusqu’à maintenant. Mais c’est une demi-sœur de lauréates de Gr1, Funstar (Adelaide) et Youngstar (High Chaparral). Barronstown Stud avait acheté la troisième mère, User Friendly (Slip Anchor), pour 1,7 million de dollars (1,58 M€ à l’époque) à Keeneland November en 1999. Cette championne aux cinq Grs1, deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe, a donné huit gagnants, dont la lauréate de Gr3 Downtown (Danehill). Baggy Green a un 2ans par Pins (Snippets) et un yearling par Reliable Man (Dalakhani), acheté 280.000 NZ$ (155.000 €) par John O’Shea.

ROYAL RANDWICK (AU), SAMEDI

CHAMPAGNE STAKES (Gr1)

King’s Legacy, nouvel étalon de Coolmore

Hugh Bowman est beaucoup plus que l’entraîneur de Winx (Street Cry). Il l’a prouvé ce samedi en remportant les trois étapes de la Triple Couronne des 2ans australiens avec deux chevaux différents. Il avait gagné les Golden Slipper (Gr1) associé à Farman (Not A Single Doubt) et, après le départ en vacances de ce dernier, il a récupéré la monte de King’s Legacy (Redoute’s Choice), qui a réussi le doublé Sires’ Produce-Champagne. Les supporters du favori ont eu un petit instant de frayeur car l’outsider Glenfiddich (Fastnet Rock) semblait en route pour la gloire. Bowman, qui avait beaucoup économisé son partenaire dans le parcours, a demandé un dernier effort à King’s Legacy. Et le poulain a placé un bon coup de reins pour s’imposer d’une tête. Ole Kirk (Written Tycoon) a bien terminé à la troisième place.

Il a déjà son box paillé au haras. Coolmore Australia a acheté les droits de reproducteur de King’s Legacy. C’est un bon choix d’après son jockey, qui a expliqué à la presse locale : « Il n’a pas encore atteint le sommet de son talent, en bon 2ans d’automne [en Australie, ndlr] et il peut encore évoluer physiquement. Mais il possède un très bon mental. On me dit que Coolmore est associé sur ce poulain : il a un pedigree impeccable, il est un des meilleurs de sa génération et il va encore progresser. » King’s Legacy a offert un premier succès dans les Champagne Stakes à Peter et Paul Snowden. Peter Snowden a déclaré aux médias locaux : « Nous pensions qu’il était plus précoce. Mais il nous a fait comprendre qu’il était capable d’aller sur plus long. Les Sires’ Produce et les Champagne étaient notre objectif. Il fera un super 3ans, ce qu’il a fait jusqu’à maintenant c’est purement le fruit de sa classe. »

Un jumelé de millionnaires. King’s Legacy a été acheté 1,4 million de dollars australiens (779.000 €) chez Magic Millions par James Harron. Son père, Redoute’s Choice (Danehill), décédé l’année dernière, a donné 38 lauréats de Gr1. La mère, Breakfast in Bed (Hussonet), placée black type, est une demi-sœur de la gagnante de Gr1 Oohood (I Am Invincible), qui s’était classée deuxième dans les Sires’ Produce (Gr1) et dans les Golden Slipper (Gr1). La deuxième mère, Bella Sunday (Sunday Silence), est une demi-sœur du très bon étalon Not A Single Doubt (Redoute’s Choice).

Breakfast in Bed a une yearling par Redoute’s Choice, propre sœur de King’s Legacy, achetée 425.000 dollars australiens (257.000 €) par Yulong Investment, à la vente en ligne de Inglis, et une foal par I Am Invincible (Invincible Spirit).