Christophe Ferland bien armé pour les classiques

Courses / 22.04.2020

Christophe Ferland bien armé pour les classiques

En cette période de confinement, la presse internationale s’intéresse aux entraîneurs et Christophe Ferland a par exemple accordé une interview au TDN. En ce début de semaine, le Testerin a confirmé les espoirs classiques confiés avant le confinement aux médias français. Il a notamment déclaré : « Pao Alto (Intello) a remporté deux de ses trois sorties l’année dernière, avec une victoire très facile dans le Grand Critérium de Bordeaux (L). » Le poulain dispose d’engagements dans la Poule d’essai des Poulains, le Prix du Jockey Club et le Grand Prix de Paris (Grs1). Christophe Ferland poursuit : « Castle (Frankel), est un fils de Plumania (Anabaa). Il a remporté sa première course par plus de 10 longueurs à Pau. Je l’ai inscrit dans Prix du Jockey Club et dans le Grand Prix de Paris (Grs1). » L’entraîneur dispose aussi de Jedha Man (Dandy Man), Thunderspeed (Night of Thunder) engagés dans la Poule d’essai des Poulains (Gr1), Warzuzu (War Front) engagée dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Influx (Golden Horn) et Isolator (Dabirsim) engagés dans le Prix du Jockey Club et dans le Grand Prix de Paris (Grs1).

D’autres 3ans pourraient eux aussi avoir leur carte à jouer une fois le confinement levé. Il s’agit de Frohsim (Dabirsim), gagnant de trois de ses quatre sorties, et Euclidia (Maxios) probante lauréate lors de ses débuts à Toulouse, au mois de mars : « Frohsim ne cesse de s'améliorer et juste avant l’arrêt des courses, il restait sur deux victoires en autant de tentatives depuis le début de l’année. J'entraîne également Euclidia qui pourrait très bien se révéler sur les distances de 2.000m et plus. »