En Espagne, les courses devraient reprendre en mai ou en juin à huis clos

International / 08.04.2020

En Espagne, les courses devraient reprendre en mai ou en juin à huis clos

En Espagne, les courses devraient reprendre en mai ou en juin à huis clos

Ce mardi a eu lieu une réunion entre les différentes composantes des courses espagnoles pour étudier les plans possibles pour reprendre la compétition. Il faut savoir que le turf ibérique fonctionne avec des allocations fournies par l’État et non par le biais des enjeux très faibles dans les points de vente et sur les hippodromes. Nos confrères de Black Type magazine ont résumé la situation ainsi : l’hippodrome de Madrid va essayer de réaliser un nouveau programme avec toutes les réunions prévues et donc reportées. Les courses pourraient reprendre en mai ou en juin dans le pire des scénarios, et elles auront lieu à huis clos. Les soixante-trois réunions restant à se disputer devraient avoir lieu, que ce soit à Madrid, San Sebastian ou Dos Hermanas. Mais pour cela, il faudra que le gouvernement espagnol et la communauté de Madrid, dans le cas de la Zarzuela, aient donné leur feu vert, et que les points de vente soient rouverts. Pour courir à huis clos, il faudra aussi que l’un des actionnaires majoritaires, la Sepi, qui perdra alors beaucoup d’argent, donne son feu vert. À Madrid, il se pourrait que des réunions diurnes aient lieu en plus des nocturnes estivales, ce qui posera le problème de la chaleur en journée et de la concurrence avec San Sebastian, sachant que la population de chevaux n’est pas extensible en Espagne.