Face à la crise, Arrowfield baisse ses tarifs

International / 30.04.2020

Face à la crise, Arrowfield baisse ses tarifs

Snitzel (Redoute’s Choice) est en route pour un quatrième titre de champion sire en Australie. Il reste trois mois (et treize Grs1) d’ici la fin de la saison, le 30 juillet. Snitzel a 260.000 AU$ (156.500 €) d’avance sur Pierro (Lonhro) et presque un million sur I Am Invincible (Invincible Spirit). Ce jeudi, Arrowfield Stud a annoncé que le tarif de Snitzel passera de 220.000 AU$ à 165.000 AU$ (99.250 €), soit 25 % de moins. Une baisse qui s’explique par l’évolution du marché avec cette crise du coronavirus. Mais il ne s’agit pas d’une première. Déjà, en 2009, en pleine crise financière, John Messara avait baissé de 40 % le prix de saillie de Redoute’s Choice (Danehill), le faisant passer de 330.000 AU$ à 198.000 AU$ (119.000 €). L’étalon était à la lutte avec Encosta de Lago (Fairy King) au moment de l’annonce de cette décision et il avait échoué de très peu en fin de saison. Messara, qui connaît l’élevage australien mieux que quiconque, avait anticipé que la crise économique allait frapper de plein fouet les ventes de yearlings (- 30 %) et s’était adapté à la situation. Avec cette baisse, Redoute’s Choice avait sailli 170 poulinières, c’est-à-dire 24 de plus qu’en 2008. Il a remporté son deuxième titre de champion sire la saison suivante et ses produits conçus en 2009 lui ont offert une troisième couronne, en 2013-2014.

Snitzel le plus cher. Les yearlings par Snitzel ont généré cette année un chiffre d’affaires de 25,55 millions de dollars australiens (15,37 M€) pour 87 sujets vendus et un prix moyen de 293.000 AU$ (176.250 €). En 2019, l’étalon a sailli 141 juments, son plus faible nombre depuis 2010. Cette décision prise par John Messara devait permettre à Snitzel de retrouver un second souffle, lui qui aura 18ans en août. Savoir lire à l’avance les difficultés du marché est un gros avantage, qui plus est lorsque l’on gère un étalon tête de liste qui a produit 28 yearlings millionnaires et plus de 100 gagnants black types.

Les japonais restent chez eux. Les effets du coronavirus impactent lourdement la saison de monte en Australie. Arrowfield a décidé que les étalons qui font la navette depuis le Japon resteront à Shadai Farm. Il s’agit de Maurice (Screen Hero), Real Steel (Deep Impact) et Mikki Isle (Deep Impact). Ce trio a sailli en 2019 un total de 218 poulinières sur les 1.234 à être passées par Arrowfield Stud. Maurice était le plus cher d’entre eux, à 27.500 AU$ (16.500 €), alors que Real Steel a officié à 16.500 (9.935 €) et Mikki Isle à 13.750 (8.200 €).

Shalaa très populaire et confirmé. Un seul des huit étalons d’Arrowfield fera la navette. Il s’agit de Shalaa (Invincible Spirit), dont les premiers 2ans sont attendus en piste. Son prix est maintenu à 33.000 AU$ (19.850 €), ce qui est logique vu ses résultats aux ventes de yearlings. Car les produits de Shalaa ont eu un excellent accueil, avec un chiffre d’affaires de 9,75 millions (5,86 M€) et un prix moyen de 141.434 AU$ (85.082 €). En Europe, 65 des premiers yearlings de Shalaa ont trouvé preneurs pour 7,53 millions d’euros et un prix moyen de 115.971. Shalaa, qui a sailli 147 poulinières en 2019 en Australie, a 213 produits issus de ses deux premières saisons là-bas. En France, il a donné 217 produits, 2ans et yearlings confondus, lui qui a eu droit à 170 poulinières l’année dernière dans l’Hexagone. Les étalons à bénéficier de la même popularité dans les deux hémisphères sont très rares.

Une liste très australienne. Avec un apport plus faible des étalons de l’hémisphère Nord, Arrowfield a dû davantage se tourner vers le marché local pour présenter aux éleveurs une liste de huit reproducteurs. Il fallait, avant tout, remplacer Not a Single Doubt (Redoute’s Choice), qui a dû prendre sa retraite en raison de problèmes aux poumons. L’année dernière, malgré une santé déclinante, il avait eu 94 poulinières et officiait à 110.000 AU$ (66.170 €). Arrowfield est parvenu à un accord avec Woodside Park Stud pour Written Tycoon (Iglesia), lequel, l’année dernière, avait officié à 110.000 AU$ dans l’État de Victoria. C’est un étalon confirmé, avec 18 gagnants de Groupe (dont 8 de Gr1). John Messara a fait le même choix que pour Snitzel : il a baissé son tarif. Le prix de l’étalon chute de 30 % pour passer à 77.000 AU$ (46.320 €). La baisse est moins conséquente pour The Autumn Sun (Redoute’s Choice), qui passe à 66.000 AU$ (39.700 €) après avoir rencontré 167 poulinières lors de sa première saison. À ce même tarif et comme l’an passé, sera proposé Dundeel (High Chaparral), le plus populaire des étalons d’Arrowfield en 2019, avec 209 poulinières. Son fils, Castelvecchio, gagnant de Gr1 à 2ans et 3ans, fera ses débuts à 33.000 AU$. La plupart des 300 poulinières d’Arrowfield et de ses associés visiteront les étalons maison. C’est un choix.

LES ÉTALONS STATIONNÉS À ARROWFIELD

Étalon Père Tarif 2020 (€) Tarif 2019 (€) Saillies 19
Snitzel Redoute's Choice 99 250 132 300 141
Written Tycoon Iglesia 46 320 66 170 136
The Autumn Sun Redoute's Choice 39 700 46 320 167
Dundeel High Chaparral 39 700 39 700 209
Shalaa Invincible Spirit 19 850 33 000 147
Castelvecchio Dundeel 19 850
Pariah Redoute's Choice 9 935 13 230 100
Showtime Snitzel 6 610 6 610 129