L’Afrique du Sud reprend vendredi

International / 29.04.2020

L’Afrique du Sud reprend vendredi

Les courses en Afrique du Sud reprendront ce vendredi à Kenilworth, l’hippodrome du Cap, après cinq semaines d’arrêt. Le président de la République, Cyril Ramaphosa, avait annoncé en fin de semaine dernière un assouplissement des conditions de confinement et a donné le feu vert aux courses qui auront lieu à huis-clos et avec des consignes de sécurité très strictes. Le Coronavirus a frappé l’Afrique du Sud moins durement, avec 5.000 cas infectés et 93 décès, mais l’effet sur l’économie, déjà fragile, du pays et sur celle, encore plus fragile, des courses peut devenir dévastateur. D’après la National Horseracing Authority, les courses génèrent, directement ou indirectement, plus de 60.000 emplois.

Kenilworth affiche complet. La réunion de vendredi à Kenilworth fait figure de test in vitro de la reprise. Les partants sont limités à 12 par course et les huit courses du programme, sauf un maiden pour les femelles, affichent complet, avec plusieurs chevaux de réserve pour chaque épreuve. Les allocations ont sérieusement baissé. Toutes les courses offrent 40.000 rands (1.972 €) dont 24.000 (1.183 €) au gagnant et les allocations sont distribuées jusqu’à la quatrième place. Les allocations en Afrique du Sud ne sont pas au niveau des européennes et, pour mieux juger la baisse, il faut compter en rands, sans conversion en euros. Les maidens étaient avant-crise à 70.000 rands. La chute est donc de 42,8 %.

Turffontein, Grand Prix et petites allocations. Samedi, c’est une journée de Grand Prix à Turffontein, l’hippodrome de Johannesburg, avec à l’affiche le Derby et les Horse Chestnut Stakes, des Grs1 locaux, et les Oaks (Gr2). La limitation des partants n’est pas appliquée dans les Groupes. Ils seront quatorze à s’aligner dans le Derby pour 425.000 rands (20.950 €) d’allocations, alors que l’année dernière, le classique offrait deux millions (98.600 €). Soqrat (Épaulette) avait gagné les Horse Chestnut en 2019, quand la course était dotée de 1,25 millions (61.600 €) et il sera le favori ce samedi pour 425.000. Les pouliches se disputeront 150.000 rands (73.950 €) dans les Oaks qui, en 2019, offraient un million.