L’Angleterre des courses met la pression sur l’État

International / 13.04.2020

L’Angleterre des courses met la pression sur l’État

La British Horseracing Authority a envoyé une lettre aux entraîneurs et au Racing Post avec quatre chiffres clés. Si les courses sont bloquées jusqu’à la fin juin, le secteur perdra 471 réunions, dont 25 dans les grands meetings, avec une baisse de 193 millions de livres (219,68 M€) de revenus et de 55 millions (62,6 M€) de liquidité. Il s’agit de 13 % du chiffre d’affaires généré par les courses anglaises.

Le but de la B.H.A. est de monter une opération de lobbying à travers tout le secteur pour obtenir un soutien politique à un plan d'aide financière. Officiellement, la date du retour des courses est fixée au 1er mai, mais il est difficile de savoir quand les chevaux reviendront frôler les pistes après un arrêt qui dure depuis le 17 mars. La B.H.A. a préparé un programme pour démarrer dans trois hippodromes (Newmarket, Newcastle et Lingfield), où des consignes très strictes peuvent être mises en place. Elle est aussi au travail sur un dossier pour obtenir une aide de l’État de 15 millions de livres (17,07 M€).

Le plan de la B.H.A. contient également une demande d'assouplissement des règles pour utiliser les réserves budgétaires, le classement du personnel des écuries comme travailleurs essentiels et une aide pour les jockeys avant l’enchaînement des mesures annoncées par le ministre des Finances britannique, Rishi Sunak, prévu en juin. Pour les propriétaires, la B.H.A. propose une compensation des pertes via une baisse des impôts sur les revenus individuels. Les courses en Angleterre emploient 20.000 personnes. L’Association des entraîneurs a répondu à l’appel via sa présidente, Emma Lavelle, qui a dit : « Je pense que nous devons être mesurés par rapport à ce que nous demandons pour obtenir un résultat, tout en regardant la crise dans son ensemble. Nous voulons préserver la bonne santé de notre sport et de tous nos membres, les grands, les moyens et les petits, ainsi que celle des chevaux. »