L’équipe de Francis-Henri Graffard se prépare pour la rentrée… Sauf The Revenant

Courses / 28.04.2020

L’équipe de Francis-Henri Graffard se prépare pour la rentrée… Sauf The Revenant

Avec l’espoir d’une reprise des courses le 11 mai, Francis-Henri Graffard peut commencer à remettre ses chevaux en route pour la rentrée. Mais pas The Revenant (Dubawi), lequel est parti en vacances. L’entraîneur nous a dit : « J’ai préféré, en accord avec les propriétaires, mettre The Revenant en vacances en raison du fait que les courses pour les milers d’âge ont été repoussées à fin juin, début juillet. Le problème est que le cheval était au top pour faire une rentrée dans le Prix Edmond Blanc et je ne souhaite pas devoir le maintenir au top pendant deux mois. Il connaît son métier et doit aller aux courses. Il n’a aucun souci de santé ; tout va bien pour lui. Nous le reprendrons pour une rentrée, certainement au mois d’août, dans l’idée de faire l’automne. »

Watch Me se prépare, les 3ans aussi. Lauréate des Coronation Stakes (Gr1) l’an passé, Watch Me (Olympic Glory) sera revue durant l’été. Son entraîneur nous a dit : « Watch Me fait des canters. Je vais réfléchir à quelle course choisir pour sa rentrée. Elle n’est pas encore prête et, pour elle, les objectifs possibles se trouvent en juin ou juillet, avec le Prix d’Ispahan ou le Prix Rothschild. Elle pourra évoluer de 1.600m à 2.000m. »

Du côté de ses 3ans, Francis-Henri Graffard nous a dit : « Emoji (Soldier Hollow) va bien et aura des engagements dans le Prix de la Grotte et le Prix Vanteaux (Grs3). Ce sera décidé un peu au dernier moment. American Apples (American Post) va quant à elle être dirigée vers le Prix de la Seine (L), et Wooded (Wootton Bassett) devrait aller soit sur le Prix Texanita (Gr3), soit vers une Listed sur 1.400m. Tout s’est bien passé pour l’écurie, tout va très bien. Nous avons une ébauche de programme, avec l’espoir de reprendre. C’est un peu comme si nous sortions d’un deuxième hiver, nous avons eu de la chance d’avoir de bons résultats à la reprise. J’ai aussi un certain nombre de 3ans inédits plutôt tardifs et, pour eux, cela a été un mal pour un bien : ils ont eu le temps de venir et il faudra désormais confirmer en piste, même si cela risque de pas mal se bousculer à la reprise. »