Le français de naissance Brentford Hope attendu de pied ferme par la presse anglaise

International / 09.04.2020

Le français de naissance Brentford Hope attendu de pied ferme par la presse anglaise

Le français de naissance Brentford Hope attendu de pied ferme par la presse anglaise

Ben Linfoot (Sporting Life) a publié sa liste annuelle des trente sujets de 3ans à suivre en 2020. Il y a des chevaux qui ont déjà brillé au niveau Gr1 (comme Albigna ou Earthlight)… et d’autres qui ont été repérés à 2ans dans des maidens et Listeds outre-Manche !

Brentford Hope (Camelot), un pensionnaire de Richard Hughes, a été acquis à la vente d’octobre de l’agence Arqana. Cet élève du haras du Logis St Germain porte les couleurs de Bernardine et Sean Mulryan. Il n’a couru qu’une seule fois, en octobre dernier à Newmarket, remportant son maiden de cinq longueurs. Ce jour-là, le style était impressionnant. Son jockey avait alors déclaré à la presse anglaise en descendant de cheval : « L’entraîneur y croit beaucoup et depuis longtemps. J’ai envoyé un SMS à mon agent pour avoir la monte, car Richard Hughes n’a jamais cessé de nous répéter que c’était un bon. » Ben Linfoot précise : « Il n’aurait pas pu être plus impressionnant lors de son unique sortie sur 2.000m (…) Brentford Hope s’est imposé dans un canter en dépassant tous les concurrents, de manière brillante, avec une réelle facilité. » Brentford Hope est engagé dans le Derby d’Irlande (Gr1) et dans le Grand Prix de Paris (Gr1).

Les débuts impressionnants d’une fille de Born to Sea. La liste d’engagements de Born with Pride (Born to Sea) est longue comme le bras : 1.000 Guinées, les 1.000 Guinées d’Irlande, la Poule d’Essai des Pouliches, le Prix de Diane et le Prix Saint-Alary (Grs1). Cette pensionnaire de William Haggas porte la casaque de son éleveur, Sunderland Holdings. La fille de l’étalon du haras des Faunes Born to Sea (Invincible Spirit) n’a couru qu’une fois à 2ans, débutant victorieusement au niveau Listed sur 1.600m en novembre dernier à Newmarket. Ben Linfoot détaille : « Born with Pride a surpris tous les parieurs en s’imposant à 20/1 pour ses débuts, directement dans les Montrose Fillies' Stakes (L) à Newmkarket. Elle battait une pensionnaire d’Aidan O’Brien qui venait de gagner son maiden de sept longueurs (…) C’est de très bon augure pour les courses de distances intermédiaires cette saison, un créneau plus en phase avec son pedigree. »

Fox Duty Free n’a pas tout montré. Élevé au haras de Saint Pair, Fox Duty Free (Kingman) a été acquis 280.000 Gns lors du book 2 de Tattersalls. Au sujet de ce représentant de King Power, Ben Linfoot précise : « Le Convidual Maiden, à York, a toujours vu passer beaucoup de bons chevaux. Et je suis certain que ce sera le cas de l’édition de l’année dernière. Dixième ce jour-là, Fox Duty Free a déçu. Mais au rond, c’était une peinture, et il s’est élancé à 3/1... on attendait donc beaucoup mieux de lui. Avec Silvestre de Sousa, il allait facilement à 200m de l’arrivée. Lors de sa sortie suivante, il a été battu d’une tête en faisant preuve d’immaturité. Ce poulain semble en mesure de s’améliorer après un hiver chez Andrew Balding. Il sera dans notre radar pour les grands handicaps de 3ans sur le mile… et peut-être même encore mieux. »