Le haras d’Étreham s’engage auprès d’Au-delà des Pistes

Courses / 29.04.2020

Le haras d’Étreham s’engage auprès d’Au-delà des Pistes

Le haras d’Étreham vient de conclure un partenariat avec l’association Au-delà des Pistes afin de soutenir ses actions en faveur de la reconversion et le bien-être des anciens chevaux de course. Ayant déjà répondu présent en offrant une saillie de son étalon Scissor Kick, lors de la première vente aux enchères caritative organisées par l’association, le haras d’Étreham souhaite s’engager de manière plus durable auprès d’Au-delà des Pistes. 


À ce sujet, Nicolas de Chambure s’est exprimé : « La reconversion est un élément indispensable de notre filière et en tant qu’acteurs des courses hippiques, c’est notre responsabilité à tous. C’est avant tout l’amour et la passion des chevaux qui nous rassemble ; nous devons donc leur garantir une porte de sortie et une nouvelle vie après qu’ils ont été les athlètes de notre sport. »

Quant à la forme de ce partenariat, le directeur général du haras poursuit : « Il est important pour Au-delà des Pistes de pouvoir s’appuyer sur un mécanisme de financement pérenne et nous espérons que l’accord avec France Galop en sera un. Mais cela n’est pas suffisant et nous avons réfléchi à une manière forte et originale d’apporter notre soutien. Nous choisirons chaque année l’un de nos meilleurs représentants, et 5 % de ses gains seront reversés à l’association. L’idée est que les bons chevaux aident à la reconversion et de ce fait, que nous partagions leurs succès avec Au-delà des Pistes. Cette année, c’est notre 3ans Pisanello qui portera ce flambeau et je remercie nos associés, Steve Burggraf et Marc de Chambure, de nous avoir suivis dans cette démarche. »

Cette année, l’association Au-delà des Pistes bénéficiera donc des performances du tout bon Pisanello. L’élève du haras d’Étreham s’est dernièrement imposé de belle manière dans le Prix Omnium II (L) et est engagé dans la Poule d’Essai des Poulains et le Jockey Club (Grs1). 


Son copropriétaire, Steve Burggraf, souligne l’utilité de ce nouveau partenariat : « Nous avons beaucoup d’espoirs avec Pisanello, gagnant du Prix Omnium avant le confinement. Il nous semblait utile et important de soutenir les chevaux pour lesquels, au contraire, il n’y a plus de perspectives dans notre sport, et l’association Au- delà des Pistes leur offre la seconde chance qu’ils méritent. Nous sommes ainsi fiers de pouvoir participer à ces actions de reconversion. »

Membre du Comité de pilotage de l’association, Alix Choppin fait le point dans ce contexte tout particulier : « Au nom de toute l'équipe d'Au-delà des Pistes, je tiens à remercier Nicolas de Chambure pour le renouvellement du soutien du haras d'Étreham à notre association.

La reconversion des pur-sang réformés et la protection des plus vulnérables – ceux qui quittent l'entraînement en raison d'une blessure – est un enjeu majeur pour notre filière, qui se doit d'assurer collectivement la protection des chevaux qu'elle fait naître. Les besoins financiers d'ADDP vont malheureusement être plus importants que jamais en cette année si particulière, car l'aide que nous accorde France Galop va être réduite et l'accès aux dons risque d'être restreint compte tenu des difficultés économiques rencontrées par beaucoup d'acteurs du secteur. Or les chevaux blessés ne sont pas moins nombreux, et nos structures de reconversion se trouvent elles-mêmes en difficulté car elles n’ont pas pu vendre de chevaux ni percevoir aucun autre revenu (leçons d’équitation, etc.) depuis deux mois. Le dispositif choisi par le haras d'Étreham me semble particulièrement vertueux car il introduit une "solidarité" entre les chevaux les plus performants et ceux qui, pour des raisons diverses, doivent être orientés vers une autre activité. »