Le mot de la fin - Fashion

Le Mot de la Fin / 21.04.2020

Le mot de la fin - Fashion

Alors qu’une décision devrait intervenir sous peu concernant le meeting de Royal Ascot (annulation ou huis-clos), le quotidien britannique The Telegraph vient de consacrer un article sur les répercussions de cette absence de public sur l’industrie de la mode. On y apprend que Royal Ascot génère pas moins de 33 millions de livres sterling pour ce secteur et celui de la beauté chaque année ! La grande majorité des personnes présentes peuvent dépenser des milliers de livres en chapeaux et tenues personnalisés, sachant que pour ceux qui y participent plus d'une journée (le meeting dure cinq jours), chaque pièce n'est généralement portée qu'une seule fois… Un meeting sans public aura des répercussions terribles sur une industrie déjà frappée de plein fouet par cette crise. Le British Fashion Council prévoit même que la moitié du secteur de la mode pourrait être anéantie d'ici la fin de l'année. Malgré tout, les stylistes les plus prisés du meeting gardent le moral, à l’image de Suzannah Crabb, créatrice de la marque Suzannah et à qui l’on doit les tenues de Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, par exemple : « Beaucoup de créateurs travaillent avec des célébrités. Elles sont solidaires, et comme nos pièces sont intemporelles, elles ont maintenu leurs commandes pour les porter l’an prochain. Avec le confinement, nous travaillons avec elles pour d’autres vêtements et faisons même des essayages à distance via les applications. Je pense qu’il y aura beaucoup de monde à Ascot en 2021. »