Le programme des "Nicolle" se dessine

Courses / 30.04.2020

Le programme des "Nicolle" se dessine

Bien armé dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), comme nous l’avons évoqué dans notre précédente édition, François Nicolle dispose également d’excellentes cartouches pour les autres belles épreuves d’Auteuil. Lauréate par K.O. du Prix Renaud du Vivier (Gr1), L’Autonomie ** (Blue Brésil) a effectué une rentrée victorieuse le 1er mars, dans le Prix Juigné (Gr3). Leader incontesté sur les haies parmi les chevaux d’âge, la championne de Catherine Coiffier donne rendez-vous le 17 mai : « L’Autonomie va courir le Prix Léon Rambaud (Gr2), avec pour objectif la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). La jument est très bien. »

Moises Has ** et Kool Has vers l’Amadou. Vainqueur à deux reprises en fin d’année, sur les haies d’Auteuil, Moises Has ** (Martaline) n’a rien pu faire contre Grand Messe (Network) lors de sa rentrée, dans le Prix d’Indy (Gr3). Le poulain d’Hamel Stud devrait retrouver sa rivale le 17 mai : « Moises Has va courir le Prix Amadou (Gr2), tout comme Kool Has (Martaline), qui n’a pas été revu depuis sa deuxième place dans le Prix Cambacérès (Gr1). Il est probable que j’engage aussi Born to Hold (Born to Sea), bien que je ne sois pas sûr qu’Auteuil soit sa tasse de thé. Les grandes lignes pourraient être un peu écœurantes pour lui. Je le verrais bien aller sur Compiègne, mais c’est un peu tôt pour décider. » Invaincu sur les haies en deux sorties, Born to Hold s’est imposé successivement à Fontainebleau et à Toulouse. Impressionnante lauréate du Prix Auricula (Haies), le 14 mars, Sainte Candy ** avait offert ce jour-là une première victoire à son père, l’étalon de Cercy Jeu St Eloi (Saint des Saints). D’après François Nicolle, cette pouliche estimée sera revue à Auteuil le 17 mai : « Sainte Candy va courir le Prix Girofla (L). Elle a eu un petit problème articulaire après ses débuts victorieux, mais ce n’était rien de méchant. La pouliche revient bien. Dans le Girofla, je devrais aussi avoir Pamela des Mottes (Kapgarde), qui a survolé le Prix d’Essai des Pouliches (Haies) à Compiègne. »

Falstaff et Road Senam visent le Jean Stern. Gagnant du Prix Robert Lejeune (Gr3) au mois de septembre, Falstaff (Never on Sunday) a ensuite montré ses limites sur les haies. Pour sa rentrée, il s’est imposé facilement dans le Prix Agitato (steeple-chase), pour ses débuts sur les gros obstacles : « Falstaff va courir le Prix Jean Stern (Gr2). Dans cette course, j’aurai aussi Road Senam (Saint des Saints), qui a conclu quatrième du Prix Duc d’Anjou (Gr3) pour sa rentrée. J’engagerai peut-être également Nanosecond (Doctor Dino) : je ne suis pas persuadé qu’elle ait le niveau, mais elle a bien gagné en dernier lieu à Auteuil, alors qu’elle découvrait à la fois l’hippodrome et le steeple. Je n’ai pas calé grand-chose avec elle. »

Séduction va retourner sur les haies. Auteure de débuts victorieux sur les haies de Clairefontaine, l’été dernier, Séduction (Evasive) s’était ensuite classée bonne quatrième du Haras d’Étreham - Prix de Chambly (Gr3). Gagnante lors de ses débuts en steeple à Fontainebleau, le 13 février, la pouliche va retourner sur les haies : « Avec Séduction, nous allons essayer de viser le Prix d’Arles (L), le 16 mai. Ce jour-là, j’aurai aussi Deportetoi (Deportivo) dans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3). » Lauréat en début d’année du Prix Beugnot (L), Deportetoi a confirmé sur le steeple en signant un deuxième succès consécutif dans le Prix Tofano.