Les espoirs de Francis-Henri Graffard

Courses / 04.04.2020

Les espoirs de Francis-Henri Graffard

Auteur d’un doublé au niveau black type à Saint-Cloud, deux jours avant l’arrêt des courses, Francis-Henri Graffard n’aurait pas pu mieux commencer la saison. Le 15 mars, le Cantilien a en effet remporté le Prix La Camargo (L) avec Emoji (Soldier Hollow), avant de triompher une demi-heure plus tard avec Simona (Siyouni) dans le premier Groupe français en plat de l’année, le Prix Exbury (Gr3). Depuis le début de l’année, Francis-Henri Graffard a gagné 12 courses et récolté 8 places en 23 tentatives avec 13 chevaux différents, affichant ainsi un pourcentage de victoires de 52 %. Au sujet de ses meilleurs chevaux, il s’est confié à nos confrères du TDN, en commençant par Simona : « En ce qui concerne les 4ans et plus de mon effectif, Simona fait bien sûr partie des meilleurs. Elle a été éblouissante dans le Prix Exbury. The Revenant (Dubawi) a été presque parfait l’an dernier, s’imposant à quatre reprises en cinq sorties et concluant la saison par une deuxième place dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), à Ascot. Il va de nouveau courir les meilleures courses sur le mile. Il est en très bonne forme et était prêt à courir le Prix Edmond Blanc (Gr3). Wasmya (Toronado) est une pouliche sympathique. Elle a gagné trois courses l’année dernière, dont une Listed allemande, mais n’a pas fait sa course la dernière fois dans le Prix de la Forêt (Gr1). Elle montrera de meilleures choses. »

Emoji, un espoir classique. Invaincue en deux sorties, l’allemande Emoji devrait suivre la filière classique : « Du côté des 3ans, Emoji est la première qui me vient à l’esprit. Elle s’est imposée lors de son unique sortie à 2ans en Allemagne par 14 longueurs, avant d’être achetée à l’amiable par Team Valor. Elle a été assez épatante lors de sa victoire dans le Prix La Camargo, pour sa première sortie sous mon entraînement, et je pense qu’elle peut devenir une pouliche classique. » L’entraîneur peut également compter sur d’autres 3ans de qualité : « Harmysian (Lope de Vega) est un poulain que j’aime bien. Pour sa troisième sortie, il a bien gagné son maiden au mois de décembre, à Lyon-La Soie, et a passé un bon hiver. Bois d’Argent (Toronado) est un poulain inédit que j’aime beaucoup ; il appartient à un footballeur international français, Clément Lenglet. J’ai quelques pouliches inédites de 3ans intéressantes. Elles semblent venir maintenant, mais il est trop tôt pour en mentionner une en particulier par rapport à une autre. En espérant qu’elles se révéleront bonnes en piste ! »