Les propriétaires de chevaux de sport et de loisir se mobilisent

Courses / 14.04.2020

Les propriétaires de chevaux de sport et de loisir se mobilisent

Depuis le 15 mars, les centres équestres ont dû fermer leurs portes. Pas d’enseignement, mais pas de visite non plus des propriétaires de chevaux placés en pension dans ces structures. Seuls les gérants et le personnel ont accès aux écuries, et doivent donc assumer les soins des chevaux d’instruction ou des propriétaires. Une pétition, adressée à Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, et à Emmanuel Macron, président de la République, circule pour demander des aménagements – en écho à ce que la SPA a obtenu, par exemple, pour permettre les adoptions. Voici le texte de cette pétition, disponible en cliquant ici (https://www.mesopinions.com/petition/animaux/autoriser-proprietaires-occuper-leurs-chevaux-pendant/85902) :

« Monsieur le président de la République,

Les propriétaires de chevaux comprennent très bien la nécessité du confinement dans cette période si douloureuse et difficile. Cependant, l'interdiction d'accéder aux structures équestres pour nous en occuper, met en danger un grand nombre de ces structures et de nos chevaux.

Nous parlons de nos chevaux, qui ont besoin que l'on s’occupe d'eux quotidiennement. Vous imaginez bien que le personnel des structures, le plus souvent en sous-nombre, ne peut pallier complètement l'absence des propriétaires sur une si longue période.

Nous avons des solutions simples et efficaces à vous proposer, afin d'éviter des drames humains et de ne plus mettre en danger nos chevaux : les structures équestres pourraient accueillir les propriétaires de chevaux de façon à respecter strictement toutes les règles de distanciation sociale, en organisant par exemple des plannings limitant le nombre de propriétaires par jour ou par heure.

Monsieur le président de la République, prenez une décision rapide et responsable : AUTORISEZ les propriétaires à s'occuper de leurs chevaux !

Paddocks.fr »