Les surprises des courses sans Lasix aux États-Unis

International / 17.04.2020

Les surprises des courses sans Lasix aux États-Unis

Les surprises des courses sans Lasix aux États-Unis

L’ère sans Lasix aux États-Unis a démarré jeudi à Gulfstream Park avec une surprise dans un maiden pour pouliches de 2ans sur 900m. Le patron des courses pour 2ans outre-Atlantique, Wesley Ward, présentait sa pouliche Lime (Iqbaal). Et presque tous les parieurs américains ont mis leurs dollars sur elle, au point qu’elle s’est alignée à 0,30/1. En bonne Ward, elle est sortie des boîtes comme un boulet de canon (21’’90 les premiers 400 mètres) et s’est présentée dans la ligne droite avec deux longueurs et demie d’avantages. Mais elle a dû baisser pavillon dans les 100 derniers mètres sous les attaques de Quinoah Tifah (Gemologist). La troisième Pretzel (Brethren) est à presque dix longueurs. A-t-elle saigné où son pilote lui a-t-il trop demandé au départ ? La gagnante est un produit d’Arindel, un élevage de la Floride qui la fait courir sous ses couleurs. Son père Gemologist (Tiznow), lauréat du Wood Memorial (Gr1), a officié chez WinStar pour six saisons, en produisant trois lauréats de Gr1. Mais ses statistiques, plus que correctes, n’ont pas suffi et il est parti en Louisiane où il officie à 4.500 $ (4.140 €).