OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1) - Le Japon lance la saison classique de l’hémisphère Nord

International / 10.04.2020

OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1) - Le Japon lance la saison classique de l’hémisphère Nord

HANSHIN (JP), DIMANCHE

Les 1.000 Guinées nippones (Gr1, 1.600m) sont au programme ce dimanche à Hanshin. Les courses japonaises sont mieux loties qu’en Europe mais, si les pouliches vont bien s’affronter devant les cerisiers en fleur, elles s’élanceront devant des tribunes vides. Huis clos oblige. La course a rassemblé 18 partantes et c’est très ouvert.

Pour reprendre le leadership. Resistencia (Daiwa Major) avait été impressionnante à 2ans. Invaincue en trois sorties, elle avait conclu sa saison par une victoire en un temps record – et de bout en bout – dans les Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), l’équivalent japonais du Marcel Boussac. On attendait beaucoup de la pouliche pour sa rentrée dans le Tulip Sho (Gr3), la principale préparatoire aux 1.000 Guinées. Mais elle a été battue, concluant troisième après avoir mené. Elle a donc été devancée par Maltese Diosa (Kizuna) et Cravache d’Or (Heart’s Cry)… lesquelles avaient conclu respectivement deuxième et troisième – à distance de Resistencia – des Hanshin Juvenile Fillies !

Ces trois pouliches se tiennent donc de près. Mais Resistencia, si elle a progressé sur sa rentrée, et si elle peut mener à son rythme, est capable de prendre sa revanche. En tout cas, elle doit montrer qu’elle n’était pas "qu’une" 2ans. Resistencia ne fera probablement pas beaucoup plus que le mile : sa victoire classique sera ce dimanche ou jamais. Cependant, elle a le 17 sur 18 dans les stalles, ce qui n’est évidemment pas un avantage pour aller de l’avant.

Lemaire avec Sanctuaire. Christophe Lemaire se remet en selle ce week-end, après avoir observé une quarantaine de quinze jours imposée par la Japan Racing Association suite à son retour de Dubaï. Il est associé à Sanctuaire (Deep Impact), une sœur de Yoshida (Heart’s Cry). Elle n’a pas été revue depuis sa rentrée victorieuse dans le Shinzan Kinen (Gr3) au mois de janvier, où elle a battu les mâles. Comme beaucoup, c’est une candidate aux premières places.

À 2ans, Sanctuaire avait conclu deuxième des Artemis Stakes (Gr3), préparatoire aux Hanshin Juvenile Fillies, qu’elle n’a pas courues, derrière Ria Amelia (Deep Impact). Cette dernière est au départ des 1.000 Guinées ce dimanche et elle fera directement sa rentrée dans le classique. Ria Amelia était très attendue à 2ans dans le Boussac japonais, mais elle avait déçu en concluant sixième seulement. Difficile à situer mais difficile à rayer aussi.

La révélation Daring Tact ? Daring Tact (Epiphaneia) se présente invaincue en deux sorties dans ces Oka Sho. La pouliche reste sur une victoire dans les Elfin Stakes (L), où elle a remonté le petit peloton en trois foulées après avoir manqué son départ. Elle peut manquer d’expérience pour une telle course, dans un lot fourni, mais le talent est là. De bonnes pouliches sont passées par cette Listed : Marcellina (Deep Impact), gagnante ensuite de ces Oka Sho, ou encore la grande Vodka (Tanino Gimlet).

L’une des préparatoires de référence aux 1.000 Guinées sont les Hochi Hai Fillies’ Revue (Gr2), sur 1.400m. Les deux premières sont au départ : Epos (Just a Way) avait placé une belle pointe pour l’emporter, elle qui avait conclu quatrième des Elfin Stakes de Daring Tact juste avant. Elle n’est pas gâtée avec le 18 sur 18. Elle devançait Yamakatsu Mermaid (Lord Kalanoa), qui n’avait pas couru depuis sa cinquième place dans les Hanshin Juvenile Fillies (Gr1).

Un peu de France au Japon

En tout, le Japon accueillera cinq réunions durant le week-end. Petit tour d’horizon des origines françaises présentes.

Lily Pure Heart, fille de Lily of the Valley, au départ d’une Listed. La neuvième épreuve du programme à Hanshin est les Wasurenagusa Sho (L). Elles sont dix 3ans au départ de cette épreuve sur 2.000m, dont Lily Pure Heart (Deep Impact), fille de Lily of the Valley ** (Galileo). Deuxième pour ses débuts à 2ans, Lily Pure Heart a remporté ses deux sorties suivantes, dont les Yurikamome Sho (L) pour sa rentrée en février dernier.

Débuts de fils d’Haya Landa et de Boldogsag. Dimanche à Hanshin, la quatrième épreuve est un maiden pour poulains et pouliches de 3ans sur 2.000m. Nowhere Land (Deep Impact) va débuter sous la selle de Christophe Lemaire. C’est le troisième produit d’Haya Landa (Lando), troisième d’un Grand Prix de Saint-Cloud et quatrième d’un Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1), et le premier (et seul) issu du croisement avec Deep Impact. Le premier produit d’Haya Landa, Pastis (Heart’s Cry), n’a pas brillé en compétition, ni le deuxième, Goldlocks (Orfèvre), qui n’a pas non plus gagné et a fini sur le circuit NAR. Dans cette même épreuve, il faudra suivre les premiers pas de Narita Ares (Epiphaneia), un fils de la bonne Boldogsag (Layman), lauréate d’un Prix des Réservoirs (Gr3).

Pourville dans un Gr2 relevé. La 4ans Pourville (Le Havre), fille de Kenhope (Kendargent), est au départ des Sankeisports Hai Hanshin Himba Stakes (Gr2), samedi à Hanshin. La pouliche fait partie des outsiders de ce Gr2 sur 1.600m, car elle est plus percutante sur 1.400m. Elle reste sur une bonne rentrée dans les Kyoto Himba Stakes (Gr3) mais, face à elle, il y aura notamment Danon Fantasy (Deep Impact), la championne des 2ans japonaises en 2019, qui n’a pas été revue depuis sa huitième place dans le Shuka Sho (Gr1) en 2019.