QUEEN ELIZABETH II CUP (Gr1) - Le match retour de la maison Cruz

International / 24.04.2020

QUEEN ELIZABETH II CUP (Gr1) - Le match retour de la maison Cruz

SHA TIN (HK), DIMANCHE

Ils ne sont que sept au départ de la Queen Elizabeth II Cup (Gr1). Et Tony Cruz entraîne les trois concurrents ayant le meilleur rating. On pouvait s’attendre à mieux pour une course dotée de 25 millions de dollars de Hongkong (2,98 M€) mais, pendant le coronavirus, il ne faut pas trop faire la fine bouche. Exultant (Teofilo), parti courir dans la Hong Kong Gold Cup (Gr1), n’a pas réussi à rattraper l’autre Cruz Time Warp (Archipenko), qui a gagné de bout en bout. L’entraîneur a expliqué : « Cette fois, il y a moins de partants. Et Exultant va partir plus près de Time Warp, le probable leader. Dans la Gold Cup, la tactique a fait la différence. Time Warp s’entend bien avec Joao Moreira, mais c’est un vieux cheval et je ne sais pas s’il sera capable de répéter sa grande performance. » Le troisième Cruz est Furore (Pierro). Le gagnant du Hong Kong Derby 2019 n’a pas encore trouvé sa course cette année et il a quitté l’écurie de Frankie Lor.

Playa del Puente, la jeunesse. Le jeune Golden Sixty (Medaglia d’Oro), qui a décroché les trois courses des 4YO Series, est déjà en vacances. La génération des 4ans sera représentée par Playa del Puente (Elzaam), l’irlandais qui lui avait donné des sueurs froides dans le Hong Kong Derby. Le pensionnaire de Danny Shum tient les 2.000m et nous offrira une ligne pour juger le niveau des jeunes de Hongkong. Le vieil Eagle Way (More than Ready), régulier, vise une place, tout comme Elusive State (All American) et Glorious Dragon (Teofilo).

SHA TIN (HK), DIMANCHE

CHAMPIONS MILE (Gr1)

Beauty Generation pour un troisième succès

Le vétéran Beauty Generation (Road to Rock) n’a pas réussi une grande saison et, d’après les handicapeurs du Hong Kong Jockey Club, sa valeur a baissé de six livres. Il reste bel et bien le meilleur miler de Sha Tin et il l’a confirmé en remportant coup sur coup la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1) et le Chairman’s Trophy (Gr2), la préparatoire au Champions Mile (Gr1). Ce dimanche, le pensionnaire de John Moore, qui a franchi le cap des cent millions de dollars de Hongkong de gains (11,94 M€), peut redorer son blason. Et, avec un troisième succès, il peut renforcer sa candidature au titre de cheval de l’année. Lors de sa dernière sortie, il a donné l’impression d’avoir retrouvé ses moyens alors que tous les turfistes l’avaient presque enterré. Beauty Generation avait dominé, en rendant cinq livres à Ka Ying Star (Cityscape), qu’il retrouve dimanche à poids égal.

Waikuku, un point d’interrogation. C’est donc une course gagnée d’avance. Mais l’adversaire le plus dangereux n’est autre que Waikaku (Harbour Watch). Ce dernier a couru en demi-teinte dans le Chairman’s Trophy alors qu’il était favori après avoir devancé à deux reprises Beauty Generation. Son entraîneur, John Size, a expliqué : « Il a eu deux courses dures, dans les Grs1, et il a eu un petit break. Il manquait peut-être d’une course mais, à ce stade de la saison, il est difficile de savoir si un cheval, même un très bon comme Waikaku, possède encore assez de ressources. » Ka Ying Star, confié à Antoine Hamelin, a tout de même une chance. More than This (Dutch Art) s’est placé dans les trois épreuves des 4YO Series.

SHA TIN (HK), DIMANCHE

CHAIRMAN’S SPRINT PRIZE (Gr1)

Aethero en mode Usain Bolt

Le jeune lion du sprint Aethero (Sebring) est âgé de 3ans. Et il a couru comme une épave alors qu’il était le grandissime favori (0,8/1) dans la Sprint Cup (Gr2), la préparatoire au Chairman’s Sprint Prize, le troisième Gr1 de dimanche. Les commissaires ont jugé sa performance inacceptable et le poulain a dû passer un barrier trial. Il l’a fait de manière impressionnante vendredi dernier sur la P.S.F. de Sha Tin, en perdant en route Hot King Prawn (Denman), qui l’avait devancé dans le Hong Kong Sprint en décembre. Son entraîneur, John Moore, qui quittera Hongkong à la fin de la saison pour cause de limite d’âge, surnomme son poulain Usain Bolt. Et il a déclaré : « Je l’ai laissé un peu trop tranquille après le Gr1 de décembre et il a raté sa course de rentrée. Il a travaillé beaucoup ensuite et son barrier trial a été excellent. Lors de son dernier breeze, il a fait plaisir à son cavalier Romain Clavreul et il a tiré le 5, un numéro parfait. »

Des vétérans durs à cuire. Le gagnant du Hong Kong Sprint Beat the Clock (Hinchinbrook) a fait l’impasse sur cette course mais tous les autres vieux sprinters de haut niveau sont là. Hot King Prawn vise son premier Gr1 et il le mérite bien pour récompenser sa régularité. Mr Stunning (Exceed and Excel) a gagné le Hong Kong Sprint en 2018 et aligne les places tout comme D B Pins (Darci Brahma). Wishful Thinker (I Am Invincible) a une chance pour une place avec Antoine Hamelin alors que le 4ans Thanks Forever (Duporth) continue à progresser.