QUEEN ELIZABETH STAKES (Gr1) - Addeybb pour l’Angleterre et l’Histoire

International / 11.04.2020

QUEEN ELIZABETH STAKES (Gr1) - Addeybb pour l’Angleterre et l’Histoire

QUEEN ELIZABETH STAKES (Gr1)

Addeybb pour l’Angleterre et l’Histoire

Il a 6ans mais il est encore tout neuf. Addeybb (Pivotal) a écrit sa petite page de l’Histoire en remportant ce samedi dans le terrain lourd de Royal Randwick les Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Il est le premier cheval entraîné en Europe à décrocher cette épreuve. C’est vrai, avant 2014 l’allocation de la course n’encourageait pas les déplacements. Et après, quand The Championships ont vu le jour en proposant quatre millions de dollars australiens, une championne comme Winx (Street Cry) faisait figure de force de dissuasion. Le pensionnaire de Williams Haggas n’était que le troisième européen au départ de la course et l’entraîneur a fait le bon choix. C’était une aventure et le courage s’est avéré payant. L’entraîneur anglais avait un atout dans son jeu : Addeybb est un grand nageur et en avril, à Sydney, il pleut beaucoup… Le terrain lourd l’a aidé et la monte aux petits oignons de Tom Marquand aussi. Le pilote anglais a positionné son cheval à la corde, en tête d’un peloton qui a suivi à quatre longueurs Gailo Chop (Deportivo) qui, comme d’habitude, a animé la course. Marquand a déboîté Addeybb à la fin du dernier tournant, quand Danon Premium (Deep Impact) a prononcé son effort. Le japonais est arrivé à la hanche d’Addeybb à 200m, mais l’anglais a placé un dernier démarrage. Les japonais n’aiment pas le lourd, on le sait, et Danon Premium a lâché le morceau pour finir, battu pour la deuxième place par Verry Elleegant (Zed).

Bien joué ! William Haggas a suivi la course de Newmarket et il a expliqué : « Vendredi, il a beaucoup plu, et avec le soleil et le vent, le terrain est devenu vraiment pénible, comme il l’adore. Tom Marquand a monté une très belle course et je suis content pour lui. Il a bien profité de son séjour en Australie. On a eu un coup de chance, il cochait toutes les cases mais il fallait le terrain lourd. C’était un pari et ça a marché, ce qui n’arrive pas très souvent. Son propriétaire, le cheikh Ahmed Al Maktoum, a été très patient. Je n’ai pas encore discuté les plans et avant tout, il faut qu’il puisse rentrer à Newmarket. » Trois chevaux issus de l’élevage européen ont gagné les Queen Elizabeth depuis 2000. Il s’agit de Reliable Man (Dalakhani), passé d’Alain de Royer Dupré à Chris Waller, en 2013, et de My Kingdom of Fife (Kingmambo), qui avait fait carrière en Europe pour la casaque de Sa Majesté la reine d’Angleterre et s’était imposé en 2011 lui aussi pour l’entraînement de Chris Waller.

Sa mère est en France. La mère d’Addeybb, Bush Cat (Kingmambo) est arrivée en France, suite à l’achat (31.000 €) de Paul Nataf chez Goffs February en 2015. Elle était pleine de Dawn Approach (New Approach) et le fruit de ce croisement, Murabiton, a gagné sous l’entraînement Chappet avant de partir au Qatar. Claudio Marzocco l’a achetée ensuite et la poulinière, qui avait déjà produit cinq gagnants dont le placé de Gr3 Meer Ket (Red Ransom), a donné la pouliche de 3ans Wild Spirit (Lawman), qui a couru trois fois avant de passer chez Frédéric Rossi, et le 2ans Woody Cat (Literato), qui est à l’entraînement chez Andrea Marcialis.

Bush Cat a une yearling par Dream Ahead (Diktat). Elle est à la saillie de Lawman (Invincible Spirit).