Recherche

Le Mot de la Fin / 25.04.2020

Recherche

Et si les chevaux pouvaient venir en aide dans la recherche d’un traitement contre le Covid-19 ? Il y a quelques jours, une étude australienne affichait des résultats intéressants avec la molécule ivermectine (contenue dans nombre de vermifuges équins). L’étude n’en est qu’au stade in vitro, mais l’ivermectine est déjà connue pour son action contre certains virus, dont celui du Sras, un autre coronavirus. Aux États-Unis, c’est carrément le cheval dont on se sert ! Une société spécialisée dans les biotechnologies tente de mettre au point un traitement utilisant le plasma de cheval. Le principe est le suivant : on inocule aux chevaux le virus, qui est sans danger pour eux mais leur fait développer des anticorps. Le plasma équin, riche en anticorps, pourrait ensuite servir à traiter les patients les plus atteints.