Royal Ascot à huis clos… au mieux

International / 07.04.2020

Royal Ascot à huis clos… au mieux

Dans la foulée de l’annonce du report des Guinées, Oaks et Derby, c’est Ascot qui s’est manifesté. Car, après l’annulation de Wimbledon (fin juin-début juillet), les doutes planaient quant à la possibilité de tenir Royal Ascot dans sa version habituelle, du 16 au 20 juin. Et l’annonce est tombée : Royal Ascot aura lieu à huis clos… si le Festival peut déjà avoir lieu aux dates prévues.

L’hippodrome d’Ascot indique : « Pour des raisons de sécurité et de santé publique, nous sommes arrivés à la conclusion inévitable que Royal Ascot (16 au 20 juin) ne pourra pas être un événement ouvert au public. Cela va évidemment être une vraie déception pour tous ceux qui prévoyaient de venir. Il pourrait s’avérer possible de courir Royal Ascot à huis clos, en fonction des directives du gouvernement et des autorités de santé et avec l’accord de la British Horseracing Authority pour reprendre les courses. Cela serait au bénéfice de l’industrie, de nos partenaires et de nos audiences télévisuelles dans le pays et à l’international. Prévoir cela est désormais notre principal objectif et nous donnerons plus de détails lorsque nous en aurons. »

Un gros "mais" et plein de questions. Royal Ascot pourrait donc avoir lieu à huis clos s’il peut rester aux dates qui sont les siennes. Pour cela, il faudra donc que les courses aient repris – au mois de juin, espérons-le. Mais même si les courses reprennent dès le début du mois de mai, comme prévu, il y a plein de questions concernant la tenue de Royal Ascot.

Tout d’abord, le sort des St James’s Palace Stakes et des Coronation Stakes (Grs1), alors que les Guinées de Newmarket sont d’ores et déjà reportées. Il semble difficilement concevable de les mettre en concurrence. Il y a aussi le cas des King Edward VII et des Ribblesdale Stakes (Grs2), lesquels sont les consolantes du Derby et des Oaks, qui vont aussi être reportés.

Royal Ascot est aussi connu pour ses courses de 2ans. Mais, même si les courses reprennent le 1er mai, y aura-t-il eu assez de courses pour tous ces 2ans avant les Groupes et les Listeds de Royal Ascot ?

Royal Ascot peut difficilement changer de date. Un Royal Ascot à huis clos s’annonce comme la meilleure des options possibles dans les circonstances actuelles, même si Royal Ascot sans public (et sans la reine) n’est pas Royal Ascot. Même si Ascot se veut rassurant quant à la possible tenue du meeting, il est difficile d’être très positif sur un meeting tel que nous le connaissons, avec toutes ses courses. Quant au fait de le repousser, cela s’annonce impossible, sauf à sacrifier Glorious Goodwood ou York Ebor… Ou alors de les repousser aussi, ce qui entraînerait un calendrier des patterns britanniques complètement chamboulé jusqu’à la fin 2020. Ce qui serait un vrai casse-tête pour l’ensemble du pattern européen.