TRIBUNE LIBRE - Oh lala ! Que ça va être bien… le grand été des courses 2020

Courses / 16.04.2020

TRIBUNE LIBRE - Oh lala ! Que ça va être bien… le grand été des courses 2020

Odette Fau et Georges de La Rochebrochard

« Que ça va être bien quand à nouveau, on reverra la saucisse-frites sur les hippodromes de Blain, Rostronen, Molières, Machecoul… oh zut j’oubliais Longchamp… J’imagine les entrées en matière « … Alors, comment vas-tu. Trop content de te revoir, depuis le temps… Et toi tu l’as eu ? Moi non… toi oui ?... » Les chevaux eux, pas confinés, sont en pleine forme et piaffent d’impatience pour courir (et les turfistes encore plus).

Je me prends même à rêver que certains hippodromes de province participent au rattrapage du programme national initialement prévu. 

J’arrive même à imaginer un retour incroyable des familles pour les joies simples de pique-nique au bord des pistes, toutes générations confondues.

Devant cette nouvelle affluence, les bénévoles des courses rivalisent d’imagination pour associer hippodromes et PMU au retour de la vie tout court, la vie simple, champêtre, heureuse.

Qui l’aurait prédit dans un pays encore tétanisé par l’inaction il y a quelques semaines. 

Les "experts de tout poil" se contredisaient alors les uns les autres, les présidents d’associations machin chose (transformés en voyants) devenaient accusateurs publics, les épidémiologistes sortaient de partout, tous unis contre professeur Raoult.  Là, je me suis dit, on a de la chance avec tous ces experts, c’est papa Macron qui l’a dit, on va vite s’en sortir… C'est bien connu c'est la France qui a les meilleurs du monde ! Ah ben dis donc !

Et si le Christ révolutionnaire Raoult avait raison… et que le Corona disparaissait aussi vite qu’il était arrivé ! Ou alors que la chloroquiguéri marche finalement hyper bien…

En tout cas, avouons-le, on aura quand même été sacrément bien manipulés : manipulés par une ribambelle de "grands" médias, eux-mêmes manipulés par des dirigeants politiques aux abois, eux même manipulés par des experts OMS (Organisation mondiale de la santé) endormis ou ignorants ou peut-être même incompétents, eux-mêmes manipulés par un seul dirigeant dictateur insupportable chinois : le patient 0, c’est lui, Xi Jinping.

Allez, nous, en tout cas, avec Alban, Antoine, Bernard, Christian, Franck, Jean, Jean-Lou,  Jean-Marc, Roger, Francisco, Patrice, Philippe, Richard, Olivier et toute l’ecurie de copains Dionysos réunie, sans oublier éleveurs, entraineurs et préentraineurs Gaël, André & Christine, Agathe & Adrien, Jean, Norbert & Alexia & Christophe, Henri Alex & Yvette, Florient,  Loïc & Julie, on vous dit : "À très vite". »