Une nouvelle ère sans Lasix commence jeudi à Gulfstream Park

International / 15.04.2020

Une nouvelle ère sans Lasix commence jeudi à Gulfstream Park

Le jeudi 16 avril va rester dans l’histoire des courses aux États-Unis. Le programme de Gulfstream Park accueille sa première course de la saison pour les 2ans. Et surprise, à côté des noms des huit pouliches déclarées partantes, il n’y a pas le "L" de Lasix. Il ne s’agit pas d’une erreur : les courses pour les 2ans du cru 2018 seront obligatoirement sans Lasix sur les hippodromes du Stronach Group, ainsi que ceux de la New York Racing Association (Belmont, Saratoga et Aqueduct), Churchill Downs, Keeneland et Del Mar. C’est-à-dire tous ceux qui jouent un vrai rôle dans la sélection. C’est un premier pas et l’année prochaine, les meilleurs de ces poulains seront aux prises sans Lasix dans la Triple couronne. Ce changement est considérable car le Lasix est énormément utilisé aux États-Unis. Pour en avoir le cœur net, il suffit de voir que dans les 10 autres courses du programme de jeudi, un seul des 108 partants est déclaré sans Lasix. Il s’agit de la pouliche de 3ans Noble Enterprise (Noble Mission) dans un maiden-réclamer. Et encore, il n’est pas certain qu’elle s’aligne au départ car elle est troisième réserviste. Et il lui faudra donc trois forfaits pour trouver une place dans les boîtes.

Ward en mission en Floride. La fermeture de Keeneland a obligé Wesley Ward à déplacer ses 2ans en Floride. L’entraîneur, grand spécialiste des courses de jeunes chevaux à Royal Ascot, présente une pouliche, Lime (Iqbaal), dont il est aussi l’éleveur. Elle a brulé le gazon de Palm Meadows lors de son dernier galop. Vu qu’elle défend la casaque de Fitri Hai, il n’est pas difficile de voir en elle une pouliche pour Royal Ascot. Les 2ans de Wesley Ward qui ont brillé en Europe ces dernières années ont presque tous effectué leurs débuts avec l’aide du Lasix. L’entraîneur a expliqué à Bloodhorse : « Ce changement ne me dérange pas. Débuter sous Lasix est une mesure de précaution car quand un cheval commence à saigner, il est difficile de résoudre le problème ». Les 50 juniors de Wesley Ward passent régulièrement un scope après leurs breezes et l’un d’eux a été ralenti dans sa préparation après avoir saigné. Ward a ajouté : « L’interdiction du Lasix va poser quelques problèmes et des jeunes chevaux prêts à courir seront obligés de rester dans leur box. » Les huit pouliches au départ ce jeudi sur 900m sont toutes, sauf une, élevées en Floride. L’allocation est de 65.000 $ (59.000 €), dont 10.000 $ de prime pour les pouliches nées et élevées dans l’État. Lime est bien sûr la favorite. Les poulains sont attendus vendredi, avec huit partants plus un réserviste. Wesley Ward peut compter sur Golden Pal (Uncle Mo) qui, tout comme Lime, a complété sa préparation avec un breeze sur le gazon même si la course est sur le dirt. Aux États Unis, les 2ans ne peuvent pas courir avant leur date de naissance.