Xcellence

Le Mot de la Fin / 18.04.2020

Xcellence

Petit frère et grande sœur pourraient bien se croiser du côté de Nakayama, ce dimanche… Les deux premiers produits d’Xcellence (Champs Élysées), lauréate du Prix Imprudence (Gr3) et troisième de la Poule d’Essai et du Diane (Grs1), seront en effet en piste lors de la même réunion.

Il y a le 3ans L’Excellence (Deep Impact), qui relève un sacré défi face à trois drôles de poulains dans le Satsuki Sho (Gr1), les Guinées japonaises. L’Excellence n’a pas franchement eu beaucoup de chance car il a hérité du deux dans les stalles, avec dix-huit partants sur une piste détrempée. La chance dans son malheur : il a Contrail (Deep Impact) à son intérieur et, si ce dernier est le phénomène annoncé, il faudra sauter dans sa roue… L’Excellence est l’un des trois invaincus de l’épreuve, avec Contrail et Salios (Heart’s Cry). Contrairement à ses deux adversaires, il n’est pas lauréat de Gr1 mais il est d’ores et déjà gagnant de Stakes.

Sa mère, Xcellence, s’affirme comme une bonne poulinière ! L’Excellence est son deuxième produit. Le premier, la 4ans Excellent Fille (Frankel), fait une petite rentrée dans la 11e course du programme à Nakayama, un handicap… avec des chevaux qui valent Listed (au moins). Xcellence, pouliche tardive, est d’ailleurs gagnante de Stakes, puisqu’elle a remporté les Murakami Tokubetsu en août 2019. Deux produits en âge de courir (sachant que les 2ans ne sont pas encore en piste au Japon), pour deux gagnants black types. Pas mal pour cette ancienne pensionnaire de François Doumen, qui portait les couleurs de son autre coéleveur, Henri de Pracomtal !