Pour tout savoir sur la Poule d'Essai des Poulains

Courses / 31.05.2020

Pour tout savoir sur la Poule d'Essai des Poulains

15 H 50 • DEAUVILLE • EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULAINS

Gr1 - 3ans - Mâles - 1.600m

Victor Ludorum **, après l’échauffement…

Nous y sommes. Le premier classique de la saison européenne ! Qui aurait pu s’imaginer, en début d’année, que nous allions courir les Poules d’Essai au mois de juin, sur la ligne droite de Deauville et sans les étrangers ? La course s’annonce malgré tout passionnante. Victor Ludorum va-t-il lancer une grande semaine Godolphin, avant les 2.000 Guinées où Pinatubo va effectuer sa rentrée ? Écrivain va-t-il renouer avec le succès ? Alson peut-il battre tout le monde pour sa rentrée ? The Summit va-t-il confirmer son Prix de Fontainebleau ?

1 • ALSON

Areion & Assisi, par Galileo

Propriétaire : Mme la baronne Corinna von Ullman

Éleveur : Gestüt Schlenderhan

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Vincent Cheminaud

Corde : 3 - Valeur : 50,5

C’est la surprise du chef ! On entendait plutôt parler des 2.000 Guinées de Newmarket pour Alson (Areion). Mais André Fabre a finalement choisi la Poule d’Essai des Poulains, transférée sur ligne droite de Deauville, alors que l’incertitude continuait de planer sur la reprise des courses britanniques…

La candidature d’Alson n’est pas si simple que cela à déchiffrer. Oui, il a gagné un Gr1, le Critérium International (Gr1), mais dans des circonstances particulières : il n’avait qu’un adversaire, qui s’est enlisé dans le bourbier. Cela ne veut pas dire qu’il est un mauvais poulain, loin de là : auparavant, Alson a conclu excellent deuxième du Lagardère (Gr1) de Victor Ludorum ** (Shamardal). André Fabre, qui l’a récupéré après le Critérium International, a dit à nos amis britanniques qu’il l’aimait bien, et que c’était un poulain assez allant. La ligne droite est normalement plus sélective… mais il faut malgré tout respirer. Alson fait une rentrée : le talent est là, reste à ne pas trop en faire au risque de faire le jeu de tous ses adversaires.

2 • THE SUMMIT

Wootton Bassett & Acola, par Acatenango

Propriétaire : Mme Jacques Cygler

Éleveur : Sarl Jedburgh Stud

Entraîneur : Henri-Alex Pantall

Jockey : Olivier Peslier

Corde : 5 - Valeur : 51

The Summit (Wootton Bassett) vient tout simplement de s’offrir le scalp d’Écrivain ** (Lope de Vega) et de Victor Ludorum dans le Prix de Fontainebleau (Gr3), les laissant respectivement à une longueur trois quarts et deux longueurs et demie dans cette préparatoire. Mais il s’agissait justement d’une préparatoire : The Summit avait tout à gagner dans cette course et les autres n’avaient rien à perdre. Il a joué son va-tout : devant, à son rythme, un démarrage et ciao bye ! Ce lundi, logiquement, ses adversaires ne devraient pas le laisser faire. Attention, The Summit est un bon poulain, qui a bien évolué et a son mot à dire. Il lui faudra mener ce lundi un combat bien plus rude que lors de la préparatoire. La ligne droite est un point d’interrogation mais il est maniable.

3 • CÉLESTIN

Dabirsim & Célesteville, par Elusive City

Propriétaire/éleveur : Écurie Normandie Pur-Sang

Entraîneur : Fabrice Chappet

Jockey : Stéphane Pasquier

Corde : 9 - Valeur : 49,5

Coup de poker avec Célestin (Dabirsim) ! Le poulain, vainqueur désinvolte du Critérium du Languedoc (L), en terrain lourd l’an passé, va tenter de franchir plusieurs marches d’un coup dans cette Poule d’Essai. Il reste sur une troisième place dans une Classe 2 survolée par l’animateur Reshabar (Iffraaj) à Chantilly, en bon terrain, mais il se comportait bien : mal parti, il a dû faire un effort en épaisseur dans le tournant pour venir sur la ligne de tête, effort qu’il a certainement payé au moment du sprint. Il portait un kilo et demi de plus que Reshabar et Winwood (Siyouni), troisième à trois longueurs. Célestin est plus confirmé en terrain souple. Difficile de voir en lui un lauréat en puissance mais il a le droit de viser une place à l’issue d’un bon parcours.

4 • SHINNING OCEAN

Dabirsim & Shimmering Sands, par Medicean

Propriétaire : Écurie Normandie Pur-Sang

Éleveur : Thierry de La Héronnière

Entraîneur : Christophe Ferland

Jockey : Christophe Soumillon

Corde : 7 - Valeur : 45

Second atout de l’écurie Normandie Pur-Sang avec Célestin… Et c’est aussi un coup de poker avec Shinning Ocean (Dabirsim). Le pensionnaire de Christophe Ferland a été supplémenté dans cette épreuve suite à sa victoire autoritaire dans le Prix d’Escoville (Classe 2). C’était une grande rentrée, après un hiver compliqué. Shinning Ocean a de la qualité et il battait à ParisLongchamp deux éléments estimés : Speak of the Devil (Wootton Bassett), candidate à la Poule d’Essai des Pouliches, et Twist (Pivotal), longtemps resté engagé dans cette Poule d’Essai des Poulains. Mais il est difficile à situer : à ParisLongchamp, il a fait ce qu’il voulait, menant à son rythme et replaçant un démarrage dans la ligne droite, se mettant hors de portée de ses adversaires. Ce lundi, ses adversaires ne devraient pas le laisser faire et il n’a jamais affronté un tel lot.

5 • VICTOR LUDORUM **

Shamardal & Antiquities, par Kaldounévées

Propriétaire : Godolphin S.N.C.

Éleveur : Godolphin

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Mickaël Barzalona

Corde : 2 - Valeur : 51,5

Il n’est autre que le champion des 2ans français sur le mile, lui qui a remporté le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) l’an passé, restant invaincu en trois sorties. Pour sa rentrée dans le Prix de Fontainebleau, ce fut quelque peu la douche froide : troisième, bien battu. Mais on ne peut pas le condamner sur cette tentative où rien ne s’est bien passé. Coincé en épaisseur dans une course sans train, avec un concurrent lui mettant la pression juste derrière, Victor Ludorum s’est vite contrarié, se mettant à tirer. Il en a trop fait et n’a pas pu accélérer pour finir, sur un terrain pénible qu’il n’affectionne probablement pas. Les pensionnaires d’André Fabre, à la reprise, ont eu besoin d’un peu de temps pour se remettre en route. Ce lundi, il a une course dans les jambes. Il faudra qu’il y ait du rythme et qu’il ne se tende pas trop sur la ligne droite, qu’il découvre. Il reste le concurrent à battre.

6 • KENWAY

Galiway & Kendam, par Kendargent

Propriétaire : Haras de la Gousserie

Éleveur : Guy Pariente Holding

Entraîneur : Frédéric Rossi

Jockey : Théo Bachelot

Corde : 8 - Valeur : 48,5

Pour sa rentrée à 3ans, Kenway (Galiway) a été décevant dans le Prix Omnium II (L), finissant cinquième. Dans le Prix de Fontainebleau, il a conclu quatrième mais a montré un visage bien plus plaisant : car le poulain a besoin d’une course rythmée – ce qui ne fut pas le cas – et est plus percutant en bon terrain – c’était loin d’être le cas. Théoriquement, la ligne droite et le rythme qu’elle imprime devrait l’aider. S’il se montre sage dans le parcours, Kenway est capable de venir chercher une bonne place grâce à sa pointe de vitesse acérée.

7 • ARAPAHO **

Lope de Vega & Alzubra, par Dansili

Propriétaire : Mme Susan Magnier, Derrick Smith, Michael Tabor

Éleveur : Écurie Pérégrine S.A.S.

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Pierre-Charles Boudot

Corde : 1 - Valeur : 46

Troisième atout Fabre dans cette Poule d’Essai et, contrairement à Alson et Victor Ludorum, Arapaho ** (Lope de Vega) connaît la ligne droite ! À 2ans, il a remporté le Prix Ardan (Classe 2) sur les 1.300m ligne droite de Deauville, puis a pris la deuxième place du Prix François Boutin (L) sur les 1.400m ligne droite de Deauville… Avant d’être longtemps absent. Arapaho reste sur un succès dans le Prix du Pont-Neuf (L), avec une certaine assurance malgré la courte encolure à l’arrivée. Il devrait avoir progressé sur cette sortie, le bon terrain va lui plaire, il a du talent. Reste à savoir s’il a les 1.600m dans les jambes : le pedigree dit que oui…

8 • RESHABAR

Iffraaj & Rait, par Tamayuz

Propriétaire : Éric Schwaiger

Éleveur : Concept Real AG

Entraîneur : Markus Munch

Jockey : Tony Piccone

Corde : 6 - Valeur : 45

Pas facile à situer, ce Reshabar (Iffraaj)… Le poulain vient d’ouvrir son palmarès à Chantilly dans le Prix du Belvédère (Classe 1), où il s’imposait en costaud : devant, un démarrage, et au bout ! Dans ces conditions, ses adversaires ne l’ont pas revu : Reshabar doit avoir de la qualité et les temps partiels sur ses 600 derniers mètres étaient excellents. Poulain avec de la force, il est amené à progresser au fur et à mesure de ses sorties, mais il risque d’être trop tendre pour une course comme cette Poule d’Essai des Poulains. Comme pour beaucoup de ses adversaires, la ligne droite est un point d’interrogation. Si tout se passe bien, une place semble possible. À suivre pour le futur.

9 • ÉCRIVAIN **

Lope de Vega & Sapphire Pendant, par Danehill Dancer

Propriétaire/Éleveur : Wertheimer & Frère

Entraîneur : Carlos Laffon-Parias

Jockey : Maxime Guyon

Corde : 4 - Valeur : 50

On ne peut rien reprocher à Écrivain ! Il reste sur une bonne rentrée dans le Prix de Fontainebleau, concluant deuxième en venant finir après avoir patienté. C’étaient les ordres et ils ont été respectés. Proche quatrième du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), Écrivain ne sera pas dérangé par le bon terrain, au contraire. Poulain talentueux, irréprochable à chacune de ses sorties, il a sa place est dans les trois premiers.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2019 : Persian King ** (A. Fabre). 2018 : Olmedo ** (J.-C. Rouget). 2017 : Brametot ** (J.-C. Rouget). 2016 : The Gurkha (A. O’Brien). 2015 : Make Believe ** (A. Fabre).