Pour tout savoir sur la Poule d’Essai des Pouliches

Courses / 31.05.2020

Pour tout savoir sur la Poule d’Essai des Pouliches

16 H 25 • DEAUVILLE • EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULICHES

Gr1 - 3ans - Mâles - 1.600m

Tropbeau dans son jardin

Comme chez les mâles, une pouliche domine le betting, et comme chez les mâles, elle est entraînée par André Fabre… Tropbeau présente les meilleures garanties dans ce classique qui apparaît néanmoins très ouvert. Ses dauphines de la Grotte, Dream and Do et Tickle Me Green, tenteront d’inverser la hiérarchie de la préparatoire. Parmi les nouvelles venues dans l’élite, tous les regards seront braqués sur la locale Simeen, alors que Fabrice Chappet tentera un coup à la Précieuse avec Mageva et Speak of the Devil.

1 • SIMEEN

Lope de Vega & Samadrisa (Oasis Dream)

Propriétaire : Son Altesse l’Aga Khan

Éleveur : Son Altesse l’Aga Khan

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Christophe Soumillon

Corde : 11 - Valeur 46

Jean-Claude Rouget a gagné quatre fois la Poule d’Essai des Pouliches, dont deux fois avec des invaincues, pour leur premier essai dans les Groupes : La Cressonnière (Le Havre) et Avenir Certain (Le Havre). Simeen nous a séduits en dernier lieu dans le Prix de la Pistole (Classe 1). Il fallait une pouliche de classe pour faire 400m en moins de 22’’ et refaire le petit peloton en sifflotant ! Elle fera ses débuts en ligne droite et a tiré le 11 à la corde, c’est-à-dire qu’elle va évoluer dans le peloton en pleine piste en compagnie de quelques pouliches capables d’assurer le train. Elle possède l’accélération pour donner une neuvième Poule à l’élevage princier.

2 • TROPBEAU

Showcasing & Frangipanni (Dansili)

Propriétaire : Lady Bamford

Éleveur : Lord Margdale

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Mickaël Barzalona

Corde : 6 - Valeur 50,5

La ligne droite de Deauville est son jardin : elle s’était promenée sur 1.400m dans le Prix Six Perfections (Gr3) et le Prix du Calvados (Gr2) à 2ans. Elle n’avait pas eu un parcours heureux lors de sa troisième place dans les Cheveley Park Stakes (Gr1) à Newmarket. Avant sa course de rentrée dans le Prix de la Grotte (Gr3), on se posait des questions sur sa tenue. Son pedigree transpire la vitesse pure mais la représentante de Lady Bamford a passé le test du mile dans une course menée bon train. C’est la favorite logique de la course, même si les 1.600m en ligne droite sont plus sélectifs que le parcours de ParisLongchamp. Mais n’oubliez jamais : c’est toujours le train de course qui fait la sélection.

3 • TICKLE ME GREEN

Sea the Moon & Tickle me Pink (Groom Dancer)

Propriétaire : Mme Heike Bischoff-Lafrentz

Éleveur : Gestüt Gorlsdorf

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Pierre-Charles Boudot

Corde : 10 - Valeur 46

Deuxième meilleure pouliche de 2ans en Allemagne, cette élève du Gestüt Gorlsdorf a terminé tout près de Tropbeau dans le Prix de la Grotte. Elle doit récupérer un peu plus d’une demi-longueur, ce qui n’est pas grand-chose à ce stade de la saison et avec trois semaines d’intervalle après le trial. Papa Sea the Moon (Sea the Stars) suggère qu’elle peut aller sur plus long mais elle vient d’une souche qui apporte de la vitesse et son entraîneur a décidé de la garder sur le mile. Ella sera dans le coup.

4 • MARIETA

Siyouni & Macarella (Shamardal)

Propriétaire : Cuadra Mediterraneo

Éleveur : Cuadra Mediterraneo

Entraîneur : Mauricio Delcher Sanchez

Jockey : Tony Piccone

Corde 1 - Valeur 49,5

Gagner la Poule d’Essai des Pouliches lors d’une rentrée, c’est possible. Teppal (Camacho) et Flotilla (Mizzen Mast) l’ont démontré dans les dix dernières éditions. La pensionnaire de Mauricio Delcher Sanchez, bonne deuxième de Tropbeau dans le Prix du Calvados, a couru extra dans le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Elle a dû baisser pavillon quand Albigna (Zoffany) est venue en pleine piste mais avait assuré le train, dans un terrain qui a transformé le mile en un test de tenue. D’après les bookmakers anglais, elle est celle qui sépare les favorites des outsiders.

5 • MAGEVA

Wootton Bassett & Melilot (Elusive City)

Propriétaires : Antoine Gilibert, Hubert Guy, Gilles Barbarin et Benoît Chalmel

Éleveur : Haras Saint-James

Jockey : Stéphane Pasquier

Corde 12 - Valeur 44

Son entraîneur, Fabrice Chappet, avait suivi un programme très proche avec Précieuse (Tamayuz), lauréate de la Poule en ligne droite de 2017. Elle va découvrir le mile et sur ce qu’on a vu lors de sa rentrée dans le Prix du Pont-Neuf (L), elle a progressé pendant l’hiver. Trente-cinq minutes avant, dans la Poule des Poulains, Arapaho ** (Lope de Vega) nous permettra de mieux juger la ligne de la Listed sur 1.400m.

6 • DÉSOBÉISSANCE

Kodiac & Collada (Desert Prince)

Propriétaires : Bernard Giraudon, Écurie des Mouettes et Écuries Serge Stempniak

Éleveur : Mme McKeever

Jockey : Gérald Mossé

Corde 9 - Valeur non connue

Le matin du 21 mai, elle était encore maiden. On la retrouve dans un classique avec une chance d’outsider. C’est dur mais pas impossible. Elle n’a pas assez de courses pour une valeur officielle mais on peut la juger autour de 41 avec le grand P (progrès) inventé par Phil Bull. Certes, elle doit s’améliorer beaucoup mais elle mélange la vitesse pure de Kodiac (Danehill) avec une magnifique souche classique Juddmonte.

7 • DREAM AND DO **

Siyouni & Venetias Dream (Librettist)

Propriétaire : Haras du Logis Saint-Germain

Éleveur : Haras du Logis Saint-Germain

Entraîneur : Frédéric Rossi

Jockey : Maxime Guyon

Corde : 3 - Valeur : 46

Difficile de trouver quelque chose à reprocher à Dream and Do ** (Siyouni) ! Après ses débuts dans l’Arqana Prix des Marettes, où elle avait conclu deuxième à une longueur et demie de Savarin ** (Deep Impact), la représentante du haras du Logis Saint-Germain a aligné trois succès, concluant son année par un succès dans le Prix Miesque (Gr3). C’était un terrain collant, et lors de sa rentrée, dans le Prix de la Grotte (Gr3) où elle a fait galoper jusqu’au bout Tropbeau, la piste était aussi assouplie. Frédéric Rossi a annoncé que sa pouliche était montée sur cette sortie. Elle a logiquement l’une des premières chances.

8 • YOMOGI

Zoffany & Desert Red (Green Desert)

Propriétaire : Shinji Okamoto

Éleveurs : Fair Salinia Ltd & A. Sundstrom

Entraîneur : Hiroo Shimizu

Jockey : Jérôme Moutard

Corde : 2 - Valeur : 42

Parmi les concurrentes ayant une valeur officielle, Yomogi (Zoffany) est celle qui est la moins cotée, avec un "petit" 42. La représentante d'Hiroo Shimizu n’a pas été heureuse dans le Prix du Pont-Neuf (L), dont elle a pris la cinquième place. Sa meilleure performance reste sa troisième place dans le Prix Miesque (Gr3), sur un terrain de fin d’année. Sa tenue constitue un doute. La mission semble sur le papier compliquée.

9 • MY LOVE’S PASSION

Elvstroem & Amber Two (Cadeaux Genereux)

Propriétaire : Passion Racing Club

Éleveur : Patrick Chedeville

Entraîneur : Yann Barberot

Jockey : Théo Bachelot

Corde : 8 - Valeur : 46

C’est la belle histoire de cette Poule, puisque My Love’s Passion (Elvstroem) appartient à l’écurie de groupe Passion Racing Club. Mais la pouliche est parfaitement légitime au départ de cette course ! La pensionnaire de Yann Barberot jouera à domicile, et elle connaît parfaitement la ligne droite de Deauville. C’est vrai, elle n’a jamais couru sur plus long que 1.200m, mais elle sait respirer sur les parcours rectilignes. Sa rentrée, dans Prix Texanita (Gr3), est plus que correcte, et il faut se rappeler de sa deuxième place dans le Darley Prix Robert Papin (Gr2). Pour une surprise.

10 • SPEAK OF THE DEVIL

Wootton Bassett & Moranda (Indian Rocket)

Propriétaire : Rashit Shaykuhtdinov

Éleveur : Hervé Viallon

Entraîneur : Fabrice Chappet

Jockey : Cristian Demuro

Corde : 7 - Valeur : **

Le trouble-fête idéal ! Speak of the Devil (Wootton Bassett) avait séduit lors de ses débuts, en octobre dernier à Deauville. Le lot qu’elle devançait n’avait rien d’extraordinaire, mais le style était là. Sa rentrée, dans le Prix d’Escoville (Classe 2) dominé par Shinning Ocean, est très bonne. Une course école, pour que la pouliche continue d’apprendre, et une accélération de toute beauté. Elle manque d’expérience, mais pas de talent.

11 • EMOJI

Soldier Hollow & Exotic Rose (Manduro)

Propriétaire : Team Valor International

Éleveur : B. Dietel & T. Jordan

Entraîneur : Francis-Henri Graffard

Jockey : Olivier Peslier

Corde : 5 - Valeur : 46

Emoji (Soldier Hollow) est arrivée dans les boxes de Francis-Henri Graffard forte d’un succès en Allemagne pour ses débuts. Pour sa première sortie française, elle a nettement dominé le Prix La Camargo (L), en terrain lourd. Elle reste sur une deuxième place dans le Prix Vanteaux (Gr3), mais avec l’excuse d’être en chaleur. Elle n’aura pas son terrain lundi, mais elle va retrouver le mile sur lequel elle excelle. Chance régulière.

12 • ELLERSLIE LACE

Siyouni & Indiana Wells (Sadler’s Wells)

Propriétaire : Berend van Dalfsen

Éleveur : Berend van Dalfsen

Entraîneur : Mikel Delzangles

Jockey : Vincent Cheminaud

Corde : 4 - Valeur : 43,5

Montée sagement dans le Prix de la Grotte (Gr3) pour sa rentrée, elle y a bien tenu sa partie, sans pouvoir toutefois inquiéter le trio de tête. Elle avait bien conclu son année de 2ans par une deuxième place dans le Prix Herod (L), en terrain lourd. Elle est assez difficile à situer mais n’a pas encore montré qu’elle avait le niveau des toutes meilleures. Pour une surprise.