AUSTRALASIAN OAKS (Gr1) - Toffee Tongue, quand une maiden de luxe gagne un Gr1

International / 02.05.2020

AUSTRALASIAN OAKS (Gr1) - Toffee Tongue, quand une maiden de luxe gagne un Gr1

AUSTRALASIAN OAKS (Gr1)

Toffee Tongue, quand une maiden de luxe gagne un Gr1

Le jockey Damien Thornton a gagné son pari. Le pilote a passé deux semaines en quarantaine, en renonçant à plusieurs engagements, pour se rendre à Morphettville, l’hippodrome de la ville d’Adélaïde. Son objectif était de monter Toffee Tongue (Tavistock) dans les Australasian Oaks (Gr1). Avant cette course, la pouliche était encore maiden après huit sorties. Mais elle avait montré des moyens, en se classant deuxième il y a trois semaines des Australian Oaks (Gr1). Favorite à 4/1 dans un lot de 16 partantes, elle a donné chaud à ses supporters à la sortie du dernier tournant. En effet à 350m du poteau, elle paraissait emmurée vivante à la corde. Tout s’est ouvert, et en quelques foulées Toffee Tongue a pris l’avantage pour l’emporter par presque une longueur. Moonlight Maid (Puissance de Lune) est deuxième devant Affair to Remember (Toronado). Ces dernières ont bien fini en pleine piste. Les Australasian Oaks n’étaient pas au programme de Toffee Tongue comme l’a expliqué son entraîneur Chris Waller : « Au départ, nous pensions la courir à Brisbane. Mais après sa très bonne course dans les Australian Oaks, j’ai décidé de changer d’objectif. C’est sa première victoire, mais c’est une très bonne pouliche, qui méritait son Gr1 et continue à progresser. »

La propre sœur de Werther. Toffee Tongue a été achetée 500.000 NZ$ (277.000 €) alors qu’elle était yearling à Karaka. C’est une propre sœur de Werther (Tavistock), lauréat de trois Grs1 à Hongkong, dont la Queen Elizabeth II Cup. Il est aussi placé de Gr1 en Australie et au Japon. Sa mère Bagalollies (Zabeel), lauréate de deux courses, a donné le gagnant de deux autres bons chevaux par Tavistock (Montjeu) : le lauréat de Gr3 Gobstopper et la placée des New Zealand Oaks (Gr1) Milseain. Tavistock, décédé en décembre, était l’un des meilleurs étalons en Nouvelle-Zélande et il a produit vingt gagnants de Groupe, dont cinq de Gr1.

Candyland, une propre sœur inédite de Toffee Tongue, sera à vendre pleine de Pierro (Lonhro) ce vendredi à la Chairman’s Sale de Inglis.