Emirates Poules d’Essai : onze et seize

Courses / 26.05.2020

Emirates Poules d’Essai : onze et seize

France Galop a validé, mardi matin, les premiers forfaits pour les Emirates Poules d’Essai, qui se disputent lundi 1er juin à Deauville. Ils sont onze dans l’Emirates Poule d’Essai des Poulains et seize dans la version féminine.

Fabre et Chappet à égalité. Sur les deux Poules d’Essai, les entraînements les plus représentés sont ceux d’André Fabre et de Fabrice Chappet, avec cinq éléments chacun. André Fabre domine la Poule d’Essai des Poulains, avec trois restants engagés sur onze : Alson (Areion), qui a aussi l’option Newmarket, le favori, Victor Ludorum ** (Shamardal), et Arapaho ** (Lope de Vega), très plaisant pour sa rentrée dans le Prix du Pont-Neuf (L). Chez les pouliches, il compte sur Tropbeau (Showcasing), aussi engagée à Newmarket, et sur Tickle me Green (Sea the Moon), remarquée dans le Prix de la Grotte (Gr3) où elle a conclu troisième, tout près, en n’étant pas aidée par Tropbeau, qui l’a un peu écrasée.

Fabrice Chappet domine chez les pouliches, avec quatre candidates potentielles. Le Gr1 est le plan annoncé pour Mageva (Wootton Bassett) depuis sa deuxième place du Prix du Pont-Neuf (L). Il l’est aussi pour Speak of the Devil (Wootton Bassett), deuxième d’une Classe 2 face aux poulains pour sa rentrée le 11 mai, en traçant une fin de course remarquée.

L’entraîneur a laissé Secret Time (Camacho), qui effectuerait alors une rentrée, et Porcelaine (Kodiac), petite sœur de la lauréate de Poule d’Essai Précieuse (Tamayuz) mais n’ayant pas réussi à décrocher son black type en deux tentatives.

Cent vingt-huit concurrents ont automatiquement sauté. Ce stade de forfaits a été assez particulier puisque, restrictions gouvernementales oblige, tous les engagements des concurrents étrangers n’étaient plus valables. Ce sont les premiers à avoir disparu de la liste dans la matinée : restaient donc 47 poulains entraînés en France dans la Poule d’Essai des Poulains, et 78 pouliches dans la Poule d’Essai des Pouliches. En tout, 128 concurrents étrangers ont été rayés des listes. Sachant que 900 € est versé à la poule propriétaire à l’engagement, cela fait donc 115.200 € de manque à gagner pour France Galop.

EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULAINS
Gr1 - 3ans - Mâles - 1.600m - 360.000 €
# Engagé Casaque Entraîneur
1 Alson Mme la baronne C. von Ullman A. Fabre
2 The Summit Mme J. Cygler H.-A. Pantall
3 Célestin Ec. Normandie Pur-Sang F. Chappet
4 Victor Ludorum ** Godolphin S.N.C. A. Fabre
5 Kenway Haras de la Gousserie F. Rossi
6 Helter Skelter Masaaki Matsushima J.-C. Rouget
7 Arapaho ** Mme Magnier, Smith & Tabor A. Fabre
8 Lord Wellington M. Parrish Y. Barberot
9 Reshabar E. Schwaiger M. Munch
10 Écrivain ** Wertheimer & Frère C. Laffon-Parias
11 Twist Wertheimer & Frère C. Laffon-Parias
EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULICHES
Gr1 - 3ans - Femelles - 1.600m - 300.000 €
# Engagée Casaque Entraîneur
1 Simeen S.A. l'Aga Khan J.-C. Rouget
2 Golden Crown Ch. Obaid Al Maktoum H.-F. Devin
3 Secret Time G. Algranti F. Chappet
4 Tropbeau Lady Bamford A. Fabre
5 Marieta Cuadra Mediterraneo M. Delcher-Sanchez
6 Moasa Ec. Normandie Pur-Sang A. Schutz
7 Tickle me Green Mme H. Bischoff-Lafrentz A. Fabre
8 Mageva A. Gilibert F. Chappet
9 Désobéissance B. Giraudon F. Vermeulen
10 Dream and Do ** Haras du Logis Saint-Germain F. Rossi
11 Porcelaine Mme A.-N. Hayes F. Chappet
12 Yomogi S. Okamoto H. Shimizu
13 My Love’s Passion Passion Racing Club Y. Barberot
14 Speak of the Devil R. Shaykhutdinov F. Chappet
15 Emoji Team Valor International F.-H. Graffard
16 Ellerslie Lace B. van Dalfsen M. Delzangles

Le betting de l'Emirates Poule d’Essai des Poulains chez les bookmakers
Victor Ludorum 9/4 à 7/2
Écrivain 3 à 5
Alson 4 à 9/2
The Summit 5 à 8
Helter Skelter 8 à 12
Arapaho 10 à 14
Kenway 16 à 20
Célestin 16 à 20
Twist 16 à 25
Lord Wellington 20 à 40
Reshabar 14 à 40
Le betting de l'Emirates Poule d’Essai des Pouliches chez les bookmakers
Tropbeau 2 à 2/4
Simeen 7/2 à 5
Dream and Do 6 à 7
Tickle me Green 6 à 7
Marieta 8 à 10
Speak of the Devil 14 à 16
Emoji 16 à 18
Golden Crown 14 à 20
My Love’s Passion 14 à 20
Mageva 14 à 25
Secret Time 14 à 25
Ellerslie Lace 25 à 33
Désobéissance 25 à 33
Porcelaine 33 à 40
Moasa 33 à 50
Yomogi 50 à 66

Avec Victor Ludorum **, sans Earthlight **

Victime d’un contretemps après son galop préparatoire le 5 mai dernier à Chantilly, Earthlight ** (Shamardal) a disparu de la liste des engagées de la Poule d’Essai des Poulains. Mais Godolphin, comme prévu, sera bien représenté par Victor Ludorum ** (Shamardal), invaincu à 2ans, lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) et troisième du Prix de Fontainebleau (Gr3) pour sa rentrée, où il s’est fâché en restant bloqué seul à l’extérieur, dans une course sans train. Il avait certainement besoin de cette sortie : les représentants d’André Fabre, juste après la reprise des courses, ont couru comme des chevaux n’étant pas encore prêts mais l’écurie s’est bien relancée ces derniers jours.

Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Le plan est bien d’aller sur la Poule d’Essai des Poulains avec Victor Ludorum. André Fabre est très content de lui, il est en pleine forme. Avoir un partant dans un classique est toujours un grand moment. Dans le Prix de Fontainebleau, il était un peu trop frais, il avait besoin de cracher son feu. Cette course lui a fait du bien. Nous vivons une année avec des circonstances exceptionnelles et il a fallu que tout le monde s’adapte, hommes comme chevaux. Le seul point d’interrogation que nous avons concerne la ligne droite, qu’il va découvrir. »

Le Jean Prat en option pour Earthlight. Lauréat du Darley Prix Morny et des Juddmonte Middle Park Stakes (Grs1), Earthlight devrait faire l’impasse sur les classiques. Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Il a perdu un peu de temps. C’est dommage. Nous espérons qu’il puisse revenir pour les belles courses au mois de juillet. Earthlight a repris le travail, il est magnifique. L’idée est d’aller vers le Prix Jean Prat (Gr1, 12 juillet) : les 1.400m en ligne droite seront parfaits pour lui. Reste à savoir s’il aura une course de rentrée avant ou non. »

Écrivain ** oui, Twist certainement

Carlos Laffon-Parias a deux poulains dans la Poule d’Essai, tous deux pour l’écurie Wertheimer & Frère. Écrivain ** (Lope de Vega) a été l’un des meilleurs 2ans de sa génération, remportant le Prix des Chênes (Gr3) et se classant quatrième, pas loin du Lagardère. Il reste sur une très bonne rentrée, en souplesse, prenant la deuxième place du Prix de Fontainebleau (Gr3) derrière The Summit (Wootton Bassett), l’animateur qui a placé un démarrage dans la ligne droite. Poulain estimé, Twist (Pivotal) a débuté à 2ans dans le Prix de Fontenoy (Inédits) de Victor Ludorum. Il a ouvert son palmarès en mars à Fontainebleau et reste sur une troisième place dans le Prix d’Escoville (Classe 2), où rien ne s’est bien passé. Contrarié à l’extérieur dans une course sans train, il s’est montré brillant.

Carlos Laffon-Parias nous a dit : « Écrivain a très bien couru dans le Fontainebleau. C’était une préparatoire et l’objectif est lundi prochain. Ce fut une course de rentrée idéale. Au contraire, Twist n’a pas eu une très bonne course à ParisLongchamp. Je me tâte de le courir mais c’est un poulain que nous aimons beaucoup et ce n’est pas une mauvaise course qui doit nous faire changer d’avis. Le lot s’est creusé et, en ligne droite, les courses sont toujours plus sélectives. Le tracé en ligne droite ne m’inquiète pas. En revanche, j’espère qu’ils vont arroser, étant donné les fortes chaleurs : j’espère que la piste sera bonne mais pas trop légère, ce qui peut faire mal aux chevaux. »

Un coup de poker avec Marieta

Deuxième du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1), Marieta (Siyouni) fera sa rentrée directement dans la Poule. Son entraîneur, Mauricio Delcher Sanchez, a déclaré à nos confrères de Black Type Magazine : « Je doute qu’il y ait davantage de forfaits. Le nombre de chevaux est moins important car l’épreuve est en ligne droite. Concernant la qualité des candidates, il y a de très bonnes pouliches, mais l’absence des anglaises et des irlandaises rend l’épreuve moins relevée. Malheureusement pour nous, courir en ligne droite ne joue pas en notre faveur. Ce n’est pas l’idéal pour les chevaux qui sont un peu juste en tenue, contrairement aux parcours avec tournant qui permettent de respirer davantage. Marieta est bien. Nous avons eu du temps pour la préparer. Il s’agira de sa rentrée. La décision de ne pas lui avoir donné une course avant m’appartient et je l’assume totalement. Sa course préparatoire devait être logiquement le Prix Imprudence (Gr3), mais elle a disparu du programme. L’autre option était le Prix de la Grotte (Gr3, 1.600m), mais lui faire courir cette distance juste avant la Poule me semblait inopportun. Je suis encore plus satisfait de ne pas l’avoir alignée à cette épreuve depuis que nous savons que la Poule va se courir non plus à ParisLongchamp, avec son tournant, mais à Deauville. Tropbeau m’a fait très bonne impression lors de la préparatoire, mais plus globalement ce sont toutes de bonnes pouliches qui ont mérité de prendre part à l’épreuve et qui sont estimées par leurs entourages. Même si je méfie de chacune d’entre elles, nous n’avons pas vu jusqu’ici, à l’exception de Tropbeau, une crack qui soit imbattable. »

Franck Le Mestre : « La piste sera parfaite »

Deauville a accueilli deux réunions, jeudi et dimanche dernier, mais la piste, et particulièrement la ligne droite (très peu utilisée dernièrement), sera parfaite pour le week-end des Poules d’Essai. Franck Le Mestre, le directeur du site, nous a confié : « Nous avons arrosé abondamment la piste dimanche soir. Elle a été tondue lundi à 13 cm. L’objectif est de l’avoir à 3,3 ou 3,4 dimanche et lundi matin, pour avoir un bon terrain l’après-midi. Je dois dire que mon équipe a réalisé un super travail pendant le confinement : la piste a été entretenue quotidiennement malgré les réductions d’effectif. Depuis deux mois, nous n’avons eu que très peu de précipitations, et il va faire encore très beau jusqu’à lundi. Donc le programme est assez simple : on arrose, on tond et on roule ! La piste sera roulée jeudi. Ce mardi matin, elle a accueilli un galop spécial de Yann Barberot, avec My Love’s Passion. Mercredi, ce sera au tour des pensionnaires de Jean-Claude Rouget. Ces galops spéciaux nous permettent aussi d’affiner l’entretien. »