Faux départ pour les courses allemandes

International / 02.05.2020

Faux départ pour les courses allemandes

Faux départ pour les courses allemandes

Deutscher Galopp, le France Galop allemand, avait prévu de relancer les courses le lundi 4 mai à Dortmund. Le gouvernement régional est intervenu et n’a pas permis d’organiser cette première réunion post-confinement. Président de Deutscher Galopp, Michael Vesper a déclaré : « C’est une honte que nous ne puissions pas courir à Dortmund après un break de deux mois. Selon les différents protocoles d’hygiène que nous avons mis en place, il n’y a aucun risque d’infection sur les hippodromes à huis clos. Cela a d’ailleurs été confirmé par les autorités de la santé. Nous avons reçu une bonne écoute de la part de l’État concernant notre problème. Malheureusement, après notre réunion avec la chancelière, le temps n’est pas encore venu de recourir. Nous allons continuer à parler avec les autorités… » De son côté, Andreas Tiedtke, président du Dortmund Racing Club, a ajouté : « Alors que des personnes peuvent aller visiter les zoos et les musées, nos professionnels sont laissés de côté avec des restrictions sur nos droits fondamentaux. Quelle est la logique si, dans un zoo, ils autorisent une personne tous les dix mètres carrés, alors que nous pourrions accorder cent vingt mètres carrés par personne sur l’hippodrome ? Dans l’intérêt des professionnels et de notre business, nous allons continuer de pousser pour pouvoir courir. Nous sommes prêts ! » Après la réunion de lundi à Dortmund, c’est à Hanovre qu’il doit y en avoir une le jeudi 7 mai. Angela Merkel a prévu de s’entretenir avec ses ministres le 6 mai pour trouver une solution à la reprise de tous les sports en Allemagne.