Flavien Prat dans le club des six de Santa Anita

International / 18.05.2020

Flavien Prat dans le club des six de Santa Anita

Bill Shoemaker, Laffit Pincay, Sandy Hawley, Pat Valenzuela et maintenant Flavien Prat. Le pilote français est devenu dimanche membre d’un club très exclusif, celui des jockeys ayant monté six gagnants lors d’une réunion à Santa Anita. Depuis que l’hippodrome existe, en 1934, ils ne sont que dix à avoir réalisé cet exploit. Quand il a découvert cette liste, Flavien Prat a dit : « C’est un groupe de jockeys d’exception ! Aujourd’hui, c’était un de ces jours magiques, où tout se déroule comme dans un rêve. Le retour des courses donne du moral et j’ai eu beaucoup de bonnes montes tout au long du week-end. Malgré le long arrêt, j’étais très bien physiquement, j’ai beaucoup travaillé à la maison, avec mon vélo d’appartement et j’ai soulevé des poids, juste ce qu’il faut pour garder la souplesse. »

Il est tête de liste des jockeys. Les six victoires ont été acquises avec des pensionnaires de six entraîneurs différents. La cote théorique du report de six gagnants affiche 1.234/1. Flavien Prat a aussi remporté le Groupe de la journée, les Desert Storm Stakes (Gr3), un sprint sur le dirt pour les femelles, en selle sur la favorite Bellafina (Quality Road). Le jockey a remporté dix succès en 25 montes depuis la reprise et il compte 55 victoires depuis le début du meeting de Santa Anita, avec 13 succès d’avance sur son poursuivant le plus proche, Abel Cedillo.

Les enjeux montent en flèche. Le week-end prochain, Santa Anita accueillera quatre réunions, car le lundi est un jour férié, le Memorial Day, et les programmes offrent cinq Groupes sur le gazon, dont le Shoemaker Mile (Gr1). Flavien Prat a été engagé par Mark Casse pour monter War of Will (War Front), le lauréat des Preakness Stakes. Le jockey a dit : « Je suis très excité : il était un des meilleurs 3ans du pays l’année dernière et il est à son aise sur le gazon. » Ce week-end à huis-clos a fourni des résultats exceptionnels du point de vue des enjeux. Ce dimanche, les dix courses au programme ont généré 12,33 millions de dollars (11,39 M€), soit une hausse de 68,6 % sur 2019 quand le public était à l’hippodrome.

Un coup de trois pour Rispoli. Le dimanche de Flavien Prat n’a pas laissé beaucoup de place aux autres jockeys, mais Umberto Rispoli avait déjà fait son job samedi avec un coup de trois. Le pilote italien est en troisième place dans le classement des jockeys par le nombre de victoires (39), avec une réussite de 20,5 %, et quatrième dans celui par les gains. Avec le départ de Joël Rosario pour le Kentucky et ensuite pour New York, Umberto Rispoli va avoir plus d’opportunités dans les prochaines semaines.