Grande Course de Haies de Printemps (Gr3) : La plus belle de Staunton Street

Courses / 16.05.2020

Grande Course de Haies de Printemps (Gr3) : La plus belle de Staunton Street

Grande Course de Haies de Printemps (Gr3)

La plus belle de Staunton Street

Un ton en dessous des meilleurs hurdlers pour le moment, Staunton Street (Martaline) avait fini sixième du Prix Juigné (Gr3) après un bon meeting palois. Dans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), il trouvait un bel engagement. Attentiste, il s’est rapproché tout au long de la ligne d’en face, prenant les commandes à l’amorce du tournant final. Entré détaché dans la ligne droite, le cheval de Thierry Lohest s’est envolé sur le plat pour l’emporter de onze longueurs. Staunton Street a ainsi signé sa plus belle victoire. Son entraîneur François Nicolle, qui a remporté ce Gr3 avec des chevaux comme Alex de Larredya (Crillon) et Farlow des Mottes (Maresca Sorrento), nous a dit : « Je le voyais très bien. Il est sixième avec les meilleurs, en courant très bien. Là, il était correctement placé au poids. Le gosse l’a bien monté, en filant, avant de prendre les commandes dans le dernier tournant. Deportetoi a été monté un peu trop offensif. » En s’imposant dans cette épreuve, Staunton Street a offert un premier Groupe et un premier Quinté à son jeune jockey Paul Moreau, 22 ans, un ancien gentleman-rider au service de François Nicolle depuis deux ans.

Bon comportement d’Écho de Champdoux. Toujours bien placé, Écho de Champdoux (Saddler Maker) est passé à l’attaque dès l’entrée de la ligne droite et il a bien prolongé son effort pour se classer deuxième devant Foreign Flower (Poliglote), très régulier, Le Mans (Le Fou) et Deportetoi (Deportivo), barré au poids. Camille Peltier, qui l’entraîne avec son père Philippe, nous a dit : « Écho de Champdoux court très bien. Physiquement, il est beaucoup plus beau qu’avant. Je le préfère en haies car c’est un cheval qui n’est pas très souple, et en steeple, il force davantage. Clément le connaît par cœur et le monte très bien. Je le préfère également dans ce terrain, car en terrain lourd, il pioche un peu. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/STAUNTONSTREET.pdf

Le frère de Twist and Run. Élevé par Thierry Lohest, Staunton Street est un fils de Nagaoka (Goofalik), lauréate en plat en Allemagne. Elle a été saillie par Doctor Dino en 2019. C’est le frère de quatre vainqueurs, dont Twist and Run (Hurricane Run), placé de Listed sur les haies d’Auteuil. La deuxième mère Nuas (Aspros) a gagné cinq courses en plat dont le Henry M Betrix Hessen-Pokal (Gr2). Elle a donné Nagoya (Goofalik), gagnante des Oaks d’Italie (Gr1). Nuas est aussi la deuxième mère de Niklas (Sternkoenig), placé de Listed sur les obstacles italiens.

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

STAUNTON STREET (H6)

Lyphard

Goofalik

Alik

Nagaoka

Aspros

Nuas

Nutria