L’Italie avance vers la reprise… et avec les propriétaires

International / 20.05.2020

L’Italie avance vers la reprise… et avec les propriétaires

L’Italie a fait un grand pas en avant sur le chemin du retour des courses. Mercredi, en début d’après-midi, les hippodromes ont reçu, via le ministère de l’Agriculture, les lignes directrices élaborées par le Comité scientifique national, pour mettre en place les protocoles de sécurité. Et ils sont au travail. La prochaine étape est d’obtenir l’accord des autorités sanitaires des différentes régions et, pour finir, le ministère donnera le feu vert, avec un calendrier des courses. Quelques hippodromes envisagent une reprise ce week-end mais, avec le scénario le plus optimiste, la date probable de reprise serait le vendredi 29 mai.

Un propriétaire par cheval accepté. Durant la reprise, les réunions pourront s’étaler sur un maximum de 10 courses, avec 12 partants maximum (même dans les épreuves support du Quinté), et avec un intervalle de 30 minutes au trot et de 45 minutes au galop. Par rapport aux critères appliqués dans les autres pays où le retour à huis-clos est déjà en place ou programmé, les protocoles italiens proposent une seule différence : un propriétaire par partant aura le droit de se rendre à l’hippodrome.

Les propriétaires, tout comme les entraîneurs et le personnel des écuries (un par cheval), seront obligés de réserver leur place à l’hippodrome et un formulaire sera rempli avec l’horaire d’entrée et de sortie de la structure. Dans les 16 pages des lignes directrices, il n’y a pas un seul mot sur d’éventuels partants étrangers. Le ministère s’occupera de ce point probablement au moment de donner le feu vert définitif, avec le calendrier des courses.