La breeze up de Hongkong à la baisse

International / 24.05.2020

La breeze up de Hongkong à la baisse

C’est une année difficile pour les pinhookers, même pour ceux qui travaillent sur un marché solide comme celui de Hongkong. Ce samedi à Sha Tin, le Hong Kong Jockey Club proposait sa breeze up avec onze sujets en vente et, pour la première fois, le chiffre d’affaires n’a pas atteint le total des coûts (achat, voyages et préparation). Le Hong Kong Jockey Club a déboursé 32,6 millions de dollars hongkongais (3,85 M€) et en a récupéré 31,7 (3,74 M€). Le top price à 6,5 millions (768.000 €) a été acheté par Kerm Dim, qui avait déniché sur ce même ring le multiple lauréat de Gr1 Pakistan Star (Shamardal). Il s’agit d’un fils de Kodiac (Danehill), de la souche du sprinter Lucky Nine (Dubawi). Les trois poulains achetés à Deauville ont généré un profit de 535.000  HK$ (63.000 €). Le top price parmi eux est un fils de Holy Roman Emperor (Danehill) adjugé 3,7 millions (437.000 €). Le fils d’Anodin (Anabaa) élevé par Patrick Chedeville a atteint 1,9 million (224.500 €), alors que le Siyouni (Pivotal) est arrivé à 1,5 million (177.000 €).