La famille Oppenheimer sauve les courses en Afrique du Sud

International / 09.05.2020

La famille Oppenheimer sauve les courses en Afrique du Sud

La famille Oppenheimer, l’une des plus riches et puissantes du pays, a sauvé les courses en Afrique du Sud. Ce vendredi, la compagnie Mary Oppenheimer Daughter (MOD) a répondu de façon positive à l’appel du Phumelela Group, l’opérateur de paris le plus important du pays, lequel était au bord de la liquidation judiciaire. Phumelela Group gère aussi deux hippodromes.

La compagnie de famille MOD a garanti un financement pour une période fixée, initialement, à trois mois. Mais ce sera probablement plus long. La presse locale ne communique pas de chiffres mais, d’après quelques sources, il fallait 300 millions de rands (15 M€) pour éviter la catastrophe. La condition sine qua non posée par Mary Oppenheimer et ses filles est une restructuration de l’entreprise. Le financement permettra à Phumelela de continuer l’activité et de payer les allocations quand les courses reprendront, dans l’attente d’un scénario plus favorable. Mary Oppenheimer et ses filles ont fait en avril une donation de soutien à la lutte contre le coronavirus d’un milliard de rands (50 M€). Les courses en Afrique du Sud sont encore bloquées, après le faux départ de la semaine dernière.