Nos quatre challengers pour le Grand Steeple

Courses / 19.05.2020

Nos quatre challengers pour le Grand Steeple

Par Christopher Galmiche

Après nos favoris, voici nos quatre challengers pour le jour J. En sept jours se sont disputées trois épreuves préparatoires au Grand Steeple-Chase de Paris. Il s’agit des Prix William Head et du Cher (Ls), courus le 11 mai à Compiègne, et bien sûr du Prix Murat (Gr2), disputé ce dimanche à Auteuil. Après nos favoris, voici nos quatre challengers pour le jour J
  1. Feu Follet ** (H5)

(Kapgarde & Folle de Toi, par Sageburg)

Pr. : Écurie Pierre Pilarski & Palmyr Racing

Él. : Écurie D

Entr. : G. Macaire

Jusqu’à l’automne 2019, Feu Follet ** (Kapgarde) avait réalisé un parcours presque parfait. Mais le sauteur de Pierre Pilarski a connu un second semestre décevant, en raison d’un souci de santé. Ce grain de sable désormais derrière lui, comme en attestent sa promenade sur le steeple de Compiègne et sa deuxième place à l'issue du Prix Murat (Gr2). Dans le Gr2, il s’est fait oublier toute la course, puis il est apparu entre les deux derniers obstacles, plaçant sa pointe pour finir. En courant le Murat plutôt que le William Head (L), dans lequel il a été déclaré non-partant, il a pu découvrir la piste extérieure. Son entourage pense au Grand Steeple depuis un moment. De plus, son mentor n’a pas son pareil pour l’emporter avec les 5ans comme le prouve son palmarès: Storm of Saintly en 2014, So French en 2016 et On the Go ** en 2018…

Les plus :

- Superbe deuxième place dans le Murat

- Ne devrait pas avoir de problèmes de tenue

- Devrait arriver dans le bon tempo sur le Grand Steeple

- Son entraîneur sait propulser un 5ans sur le Grand Steeple avec succès.

Le moins :

- Son manque de métier face aux steeple-chasers d’âge

Cote : 6/1

  1. Lou Buck’s ** (H6)

(Buck’s Boum & Loucessita, par Pistolet Bleu)

Pr. : J. Détré, F. Seigneur, E. Walsh, O. Rauscent & T. Cyprès

Él. : T. Cyprès

Entr. : F. Nicolle

Cheval fragile mais pétri de qualité, Lou Buck’s ** (Buck’s Boum) a certainement gagné son ticket pour le Grand Steeple en enlevant sûrement le Prix William Head (L) à Compiègne. Estimé depuis son début de carrière, il n’a pas été épargné par les soucis de santé. Mais en classe pure, s’il est à 100%, il doit avoir la qualité pour faire l’arrivée du Grand Steeple. De là à le gagner ? Peut-être pas cette année, mais dans le futur, c’est une possibilité !

Les plus :

- Cheval de classe

- Très bon sauteur

- Courageux

- Tout neuf

Les moins :

- N’a jamais passé la piste extérieure

- Manque de métier face aux meilleurs steeple-chasers

Cote : 7/1

  1. Roi Mage (H8)

(Poliglote & Royale Majesty, par Nikos)

Pr. : Écurie Sagara

Él. : Mme I. Garçon & J.-P. Garçon

Entr. : J. Larrigade

Vainqueur du Prix Romati (Gr3) et troisième du Grand Steeple 2019, alors qu’il était entraîné par François Nicolle, Roi Mage est préparé à La Teste depuis le second semestre de l’année dernière. Auteur d’une rentrée prometteuse, il a terminé troisième du Prix William Head (L), à l’issue d’une belle fin de course. C’est également à Compiègne qu’il avait préparé le Grand Steeple 2019. Contrairement à plusieurs de ses rivaux, il n’aura eu qu’une sortie avant le Grand Steeple, mais à 8ans, il connaît son job.

Les plus :

- Cheval de classe

- Très bon sauteur

- A déjà fait l’arrivée du Grand Steeple

- Rentrée idéale.

Le moins :

- Une seule sortie cette année

Cote : 8/1

Srelighonn (H7)

(Martaline & Eliga, par Turgeon)

Pr. : S. Munir, F. Nicolle & I. Souede

El. : Écurie Pégase & Mlle S. Mottier

Entr. : F. Nicolle

Vainqueur des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Georges Courtois (Gr2) et Troytown (Gr3), Srelighonn n’est plus à présenter. En très nets progrès sur sa rentrée, il a fini deuxième du William Head en menaçant constamment Lou Buck’s. Même s’il a réalisé la majeure partie de ses meilleures performances sur des sols bien souples, il a les capacités pour faire l’arrivée d’un Grand Steeple et finir sur le podium.

Les plus :

- Cheval de classe

- Très bon sauteur

- Rentrée prometteuse.

Les moins :

- N’a jamais affronté une distance de plus de 4.500m

- Peut-être plus performant sur des sols bien souples.

Cote : 9/1