On vous présente les quatre favoris du Grand Steeple

Courses / 18.05.2020

On vous présente les quatre favoris du Grand Steeple

Par Christopher Galmiche

En sept jours se sont disputées trois épreuves préparatoires au Grand Steeple-Chase de Paris. Il s’agit des Prix William Head et du Cher (Ls), courus le 11 mai à Compiègne, et bien sûr du Prix Murat (Gr2), disputé ce dimanche à Auteuil. Nous tenons nos quatre favoris pour le Gr1 du 7 juin ! Rendez-vous demain avec leurs quatre challengers.

  1. Ebonite (F6)

(Khalkevi & Tamise, par Sleeping Car)

Pr. : Écurie Madame J. Cyprès, E. Clayeux & L. Couétil

Él. : J. Cyprès & L. Couétil

Entr. : E. Clayeux

Comme les bons AQPS d’antan, Ebonite n’a fait que progresser avec l’âge. En fin d’année dernière, elle a franchi un palier en finissant deuxième du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Lauréate du Prix Troytown (Gr3) cette année pour sa rentrée, elle a fait mouche aussi dans le Prix Murat (Gr2), en étant montée vite dans la bagarre. Elle est sur la pente ascendante et peut clairement l’emporter si elle tient. Pour cela, son jockey, Felix de Giles, sera un sérieux atout car il n’a pas son pareil pour détendre les chevaux et les faire finir, "à la Philippe Chevalier". Et puis, même si c’était sur une piste lourde, elle a fait 5.500m sans problème. Donc 500m de plus, en se montrant patient, ça peut certainement passer.

Les plus :

Sa qualité de saut (quel bond au rail-ditch dans le Murat !)

Sa maniabilité

Sa longue accélération.

Les moins :

Des doutes sur sa tenue, surtout si elle se montre trop généreuse

Préférerait certainement une piste bien souple ou lourde pour avoir un rythme moins sélectif sur une distance nouvelle.

Cote : 2/1

  1. Carriacou (H8)

(Califet & Medanik, par Medaaly)

Pr. : Écurie Mirande

Él. : Haras de Mirande

Entr. : Mme I. Pacault

Carriacou semble être le logique et solide favori pour conserver son titre dans le Grand Steeple. Même s’il a gagné le Maurice Gillois (Gr1), il paraît plus percutant, avec le temps, au printemps et en bon terrain, comme l’était Ucello II par exemple. Sa victoire l’an dernier a été impressionnante et il arrive dans un bon timing en vue du Grand Steeple. Sa troisième place dans le Murat a été plutôt bonne car, d’une part, il rendait du poids à tout le monde et, d’autre part, il a sauté parfois gros et il est venu aussi en dessous par moment. Cela ne l’a pas empêché de finir vite à la corde. Tous les feux sont au vert !

Les plus :

Sa classe

Sa connaissance du parcours

Sa montée en puissance dans le bon timing

Sa troisième place idéale dans le Murat

Les moins :

Rien à première vue

Cote : 2/1

Crystal Beach ** (H8)

(Network & Hatilade, par Royal Charter)

Pr. : JDG Bloodstock Services

El. : Scea Terres Noires

Entr. : M. Rolland

Déclaré non partant par le starter dans le Prix Hubert d’Aillières (L), le 7 mars à Auteuil, Crystal Beach ** a fait des manières. À sa décharge, le départ des 4.300m n’est pas le plus pratique d’Auteuil. Depuis, son entraîneur l’a envoyé à Compiègne pour travailler ses départs et, comme nous l’avons vu dans le Prix du Cher (L), tout s’est bien passé. S’il avait le droit de s’exercer au départ à Auteuil, ça n’en serait que mieux pour lui, pour son entourage et bien sûr pour les parieurs ! Dans le Prix du Cher, il a été capable, après avoir sauté gros, de fournir une belle accélération pour l’emporter dix longueurs devant Bipolaire (Fragrant Mix). Dans le Grand Steeple 2019, il venait avec d’énormes ressources lorsqu’il a fait tomber son jockey au rail-ditch. Il avait certainement le potentiel pour être dans les trois premiers. S’il part, il fait figure de possible lauréat.

Les plus :

Sa classe

Sa connaissance du parcours

Sa puissance

Son excellente rentrée

Les moins :

Son caractère au départ à Auteuil

Sa tendance à pencher à gauche en steeple à Auteuil

Cote : 2,5/1

  1. Bipolaire (H9)

(Fragrant Mix & Kenna, par Épervier Bleu)

Pr. : J. Détré, E. Walsh, F. Seigneur & T. Cyprès

Él. : T. & J. Cyprès

Entr. : F. Nicolle

Notre quatuor pour le Grand Steeple se détache clairement, mais les quatre chevaux ont quasiment une chance égale, ce qui rend la course très excitante. Si Carriacou s’apparente plus à un Ucello II, étant remarquable au printemps, Bipolaire serait plus comme Al Capone II, à savoir plus percutant à l’automne. Triple vainqueur du Prix La Haye Jousselin (Gr1), il est presque imbattable au second semestre. Mais au premier, il tombe souvent sur un os. D’un autre côté, il monte en puissance dans le Grand Steeple (5e en 2017, 2e l’an dernier), un signe qu’il progresse avec l’âge, lui aussi. Il aura eu la même préparation, sur les haies, qu’avant son succès dans la Haye Jousselin 2019. Dès lors, pourquoi ne pas faire comme Al Capone II en 1997 et briser le signe indien ?

Les plus :

Sa classe

Sa connaissance du parcours

Sa qualité de saut

Sa tenue inépuisable.

Les moins :

Plus performant à l’automne

Va peut-être devoir changer encore de jockey (Gaëtan Masure sera-t-il remis à temps de ses blessures survenues à Compiègne ?)

Cote : 3/1