Le mot de la fin - Cycle

Le Mot de la Fin / 16.05.2020

Le mot de la fin - Cycle

Le mot de la fin : Cycle

Qu’est-ce que la mode ? Certains la définissent comme "la transformation, à tendance cyclique, du goût collectif". Ce qui est prisé aujourd’hui peut donc ne plus l’être demain… avant de le redevenir un jour ! En 2009, qu’y avait-il de plus ringard que la chaussure en filet et toile des joueurs de pétanque et des retraités ? Deux trentenaires parisiens très inspirés – Dan Amzallag et Fabrizio Corveddu – ont alors fait le pari de relooker et de relancer ce modèle qui n’avait jamais été breveté. En visant une autre clientèle – les bobos parisiens plutôt que les septuagénaires des bords de la Méditerranée –, en doublant son prix (55 € la paire) et en choisissant ses lieux de vente avec soin (Ibiza, Saint-Barthélemy et rue de Turenne à Paris). Jouant sur l’authenticité, l’élégance vintage et le confort, ces chaussures ont été baptisées "Rivieras". Et le succès a été rapide : un million de paires ont été vendues à travers le monde sur les cinq premières années de la marque. Les fondateurs ont déclaré à Grazia : « Ça fait du bien de se rendre compte qu’une proposition faite il y a dix ans attire toujours, dans un monde où les modes changent de plus en plus vite. On est très fiers d’être encore là. Et dans dix ans, on sera encore là, aux mêmes adresses, toujours disponibles pour les fidèles de la marque. L’ambition de Rivieras : devenir un classique. » Cette année, Rivieras a lancé une campagne de communication numérique – très réussie – qui se base sur la puissance d’évocation des images venues des courses au galop. Comme les chaussures qui ont emprunté ses images, le galop a tout pour redevenir à la mode ! Et pour cause, quoi de plus classique que les courses ?