Le printemps des flèches de Gaby Leenders se dessine

Courses / 26.05.2020

Le printemps des flèches de Gaby Leenders se dessine

Actuellement cinquième au classement des entraîneurs d’obstacle, Gabriel Leenders a signé dix succès entre le 16 et le 24 mai, dont quatre avec des 3ans. Le temps fort de cette période a été la victoire de Gardons le Sourire ** (Fame and Glory) dans le Prix Jean Stern (Gr2), son premier Groupe. L’entraîneur de Jarzé nous a dit sur le représentant du haras de Saint-Voir : « Gardons le Sourire a très bien pris sa course dans le Jean Stern. C’est un cheval qui a un rythme naturel très élevé. Il n’a pas de difficulté à suivre une course rapide. Nous n’avons pas d’explications sur le fait qu’il ait penché à droite. Nous comptons bien sûr le courir dans le Ferdinand Dufaure. Même si la course a lieu à Clairefontaine, nous irons. Il ira n’importe où sans problème. »

Les vacances pour Héros d’Ainay ** et Groom Boy. Impressionnant vainqueur du Prix Go Ahead (L) en débutant, Héros d’Ainay ** (Sholokhov) va partir se reposer pour revenir à l’automne et viser la Grande Course de Haies des 3ans : « En voyant les chaleurs arriver et sachant que nous ne pourrons pas forcément aller à Auteuil, nous n’avons pas eu envie de prendre des risques. L’objectif est le Prix Cambacérès (Gr1) pour lui. Il va partir en vacances chez Nicolas [de Lageneste, son copropriétaire, ndlr] vendredi. » Son aîné, Groom Boy (Tiger Groom), n’évoluait pas dans son domaine de prédilection dans le Prix Amadou (Gr2), dans lequel il a conclu huitième. « Le Prix Amadou n’était pas une course pour Groom Boy. Il va partir en vacances mercredi matin. C’est un cheval de terrain lourd et à l’automne, il sera très bien. »

Rentrée idéale de Bucéfal. Bucéfal (Pistolero) a eu la rentrée parfaite, en vue de l’Anjou-Loire Challenge (L, 15/06) dans le Prix Xavier de Chevigny à Craon, ne faisant que la ligne droite pour l’emporter aisément. « Bucéfal effectuait une rentrée et nous ne voulions pas qu’il prenne dur. Nous voulions qu’il reprenne confiance en lui. Il n’a pas été magnifique dans ses sauts, mais il a vraiment accéléré, de la même manière que lorsqu’il avait gagné à Fontainebleau en prélude à son succès dans l’Anjou-Loire. J’espère retrouver le cheval comme il y a deux ans et gagner l’Anjou-Loire. C’est son objectif ! »

Paros ** vers l'Aguado. Paros ** (Masterstroke) a débuté victorieusement à Dieppe et va être contraint de monter de catégorie pour viser le Prix Aguado (Gr3), prévu à Auteuil le 4 juillet, si tout va bien. « Paros a très bien pris ses débuts, comme s’il n’avait pas couru. Il n’a perdu que quatre kilos sur sa première course. Je n’ai pas d’autre choix que d’attendre le Prix Aguado (Gr3), le 4 juillet. Le Stanley est à quinze jours et avec un 3ans en début d’année, c’est difficile de faire ça. Et il n’a pas le droit au Prix Rocking Chair. Paros devrait s’adapter à Auteuil. Il ne tire pas, il a juste de l’énergie. Il a un train naturel élevé et il ne faut pas trop le contrarier. » Pour le Prix Stanley, l’écurie de Gaby Leenders pourra compter sur Gold Tweet (On Est Bien), lui aussi gagnant en débutant, mais à Vichy. « Gold Tweet a bien gagné. Mais il y a des adversaires qui sont tombés, donc nous n’avons pas pu vraiment juger sa valeur. Il va aller sur le Prix Stanley le 7 juin. C’est un cheval de bon terrain. »

Le Congress, l’objectif possible de Baladin du Mesc. Neveu de Misérable (Discover d’Auteuil), lauréat du Prix Congress (Gr2), Baladin du Mesc (Chœur du Nord) devrait lui aussi viser le Grand Steeple des 3ans. « Baladin du Mesc pourrait aller sur le Prix Rocking Chair le 23 juin. Il est très maniable, très facile. Après le Rocking Chair, il irait sur le steeple de Clairefontaine, puis une fois à Auteuil avant le Prix Congress (Gr2). » Autre 3ans lauréate en débutant, Risk d’Aimer (No Risk at All) a laissé une belle impression à Moulins. « Risk d’Aimer a bien pris sa course. Je ne sais pas encore trop quoi faire avec elle. Elle pourrait aller à Clairefontaine, maintenant ou plus tard, suivant les restants. »

Zialight ** vers le Christian de Tredern. Zialight ** (Saint des Saints) nous a laissés sur notre faim dans le Prix d’Arles (L), dans lequel elle a conclu septième après avoir animé la course détachée. Mais la tenue du Prix Christian de Tredern (Gr3) à Pau devrait être un plus pour elle, et elle a des excuses pour sa dernière sortie : « À Auteuil, nous avons peut-être monté Zialight de manière trop offensive dès le départ. Elle a beaucoup penché à droite. Nous allons voir comment nous pouvons rectifier cela. Je pense qu’elle n’était pas prête car elle n’est pas démonstrative le matin et il lui manquait cette course-là. Nous irons sur le Prix Christian de Tredern (Gr3) le 7 juin. Comme elle est droitière, ce sera un avantage de courir à Pau. » Autre femelle d’âge, Faut Savoir (Coastal Path) est toute neuve, n’ayant couru que trois fois à 5ans. Après quasiment deux ans d’absence, elle a laissé une belle impression pour gagner à l’occasion de ses débuts en steeple, dimanche à Craon. « Faut Savoir est toujours à l’économie. Nous irons étape par étape avec elle. Elle a un steeple au Lion le 17 juin. C’est un engagement sur mesure. »