Limitation

Le Mot de la Fin / 15.05.2020

Limitation

L’Association nationale française du cheval arabe pur-sang et demi-sang (ACA), qui gère le stud-book français du cheval arabe, vient d’annoncer qu’à partir des naissances 2022, un seul produit issu de transfert d’embryon par jument et par an sera inscriptible au stud-book. Cette décision n’a pas été prise à la légère. Après consultation des éleveurs (via un mailing cosigné par l’ACA et l’AFAC) en octobre dernier, elle a donné lieu à un vote des membres du conseil d’administration de l’ACA et de la commission du stud-book. Ces derniers se sont prononcés à la majorité absolue pour la limitation à un embryon par jument et par an. 91 % des éleveurs interrogés s’étaient également prononcés en faveur d’une réglementation sur le transfert d’embryon, et 48,8 % souhaitaient que cette limitation soit d’un embryon par jument et par an.