Ébonite s'offre une place parmi les favoris du Grand Steeple

Courses / 16.05.2020

Ébonite s'offre une place parmi les favoris du Grand Steeple

Prix Murat (Gr2)

Ébonite assied sa position parmi l’élite

Deuxième du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Ébonite (Khalkevi) avait attaqué l’année du bon pied en triomphant dans le Prix Troytown (Gr3). Ce samedi, la jument d’Andrée Cyprès, d’Emmanuel Clayeux et de Laurent Couétil a ajouté un deuxième Groupe à son palmarès en gagnant le Prix Murat (Gr2), devant une opposition de très haut niveau.

Une jument généreuse. Ébonite a longtemps galopé en troisième position d’un peloton emmené par Poly Grandchamp (Poliglote), qui a laissé le commandement à Roxinela (Muhtathir) après la rivière des tribunes. Auteure d’un bond magnifique au rail-ditch and fence, la pensionnaire d’Emmanuel Clayeux a pris la tête sans effort à la réception. Repartant de plus belle dans la dernière ligne droite, elle a conservé le meilleur jusqu’au bout malgré la bonne fin de course à son extérieur de Feu Follet (Kapgarde), qui a dû s’incliner d’une longueur. La troisième place est revenue deux longueurs plus loin à Carriacou (Califet), qui s’est très bien comporté malgré ses 71 kg devant Figuero (Yeats). Emmanuel Clayeux, entraîneur de la lauréate, a commenté : « Elle me rassure, car si j’ai bien géré le premier mois de confinement, cela a été plus dur le deuxième mois. J’étais très inquiet. C’est une jument qui se donne beaucoup le matin. Je me suis même demandé s’il ne fallait pas attendre le deuxième semestre et la mettre au repos. Elle trépignait, et j’avais peur qu’elle fasse une bêtise. Mais on a géré. On va d’abord penser à boire un coup de champagne, avant de penser à la belle ! Sur cette distance, le terrain ne l’a pas dérangée. Mais le jour du Grand Steeple, j’espère que la piste sera lourde… »

Feu Follet gagne son ticket pour le Grand Steeple. Bertrand Lestrade, jockey de Feu Follet, était plus que satisfait de son partenaire : « Le test a été très concluant. Il a montré que le steeple d’Auteuil ne le dérangeait en aucun cas et qu’il pouvait être compétitif face à ces chevaux-là. Je l’ai vraiment respecté et j’ai hâte d’être au jour J. Les 6.000m ne seront pas un problème, c’est un gros cheval avec beaucoup d’action. » Isabelle Pacault, entraîneur de Carriacou, nous a confié : « Il n’a pas été régulier dans ses sauts ; un coup il sautait gros, un coup il venait en dessous… Son jockey n’a pas voulu durcir la course, il m’a dit qu’il avait subi un peu le démarrage. Je lui avais dit que l’objectif n’était pas de lui mettre un coup au moral aujourd’hui. Jonathan m’a dit qu’il avait fini de façon tonique, et qu’il était content. Le matin, je n’allume pas beaucoup les mèches. Le cheval va arriver au top pour le Grand Steeple. » Francois Nicolle nous a confié : « Nous avons essayé avec Figuero, mais nous sommes tous restés sur notre faim. Je pense que nous n’allons pas aller sur le Grand Steeple car nous allons lui infliger une grosse punition qu’il ne mérite pas. Donc nous allons tenter autre chose. Peut-être la consolante. Si ça ne convient pas, on le reverra à l’automne. Nous allons en parler avec Jacques [Détré, ndlr]. Il a très bien sauté l’extérieur. Mais il est toujours un peu contracté. D’habitude, il prend la tête et s’en va, mais s’il l’avait fait aujourd’hui, il aurait été contré et aurait eu une course dure. Poly Grandchamp n’a pas été aidé par le terrain. Il n’avait pas une belle action, il se reprenait. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/EBONITE.pdf

La souche de The Fellow et Al Capone II. Élevée par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Ébonite est une fille de Khalkevi (Kahyasi), étalon au haras de la Croix Sonnet, et de Tamise (Sleeping Car), une jument inédite, dont elle est le premier produit. Tamise a ensuite donné Gironde ** (Network), gagnante du Prix Kerym (Haies) à Auteuil. La poulinière a une 3ans, Hillary (Gris de Gris), ainsi qu’un 2ans, Indiana Dream (Cokoriko). La deuxième mère, Gold Cup (Quart de Vin), a produit Quizas Jolie (Vidéo Rock), lauréate du Prix de Craon (devenu Gr1 AQPS) et du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque), et Oranie Jolie (Vidéo Rock), gagnante de quatre courses en plat mais aussi sur les haies d’Auteuil et deuxième du Prix André Michel (Gr3). C’est la souche des cracks The Fellow (Italic) et Al Capone II (Italic).

Ȋle de Bourbon

Kahyasi

Kadissya

Khalkevi

Persian Bold

Khalisa

Khaiyla

ÉBONITE (F6)

Dunphy

Sleeping Car

Lorelta

Tamise

Quart de Vin

Gold Cup

Countess Fellow